Steve Jobs démissionne

iParti 569
La nouvelle fait déjà le tour du Web de l'autre côté de l'Atlantique : Steve Jobs, le fondateur d'Apple, vient d'annoncer sa démission dans une lettre adressée au conseil d'administration de la société.

Steve Jobs Dieu el père

Dans cette lettre, Jobs explique notamment : « J'ai toujours dit que le jour où je ne pourrais plus assurer mes devoirs et les attentes en tant que PDG d'Apple, je serais le premier à vous le faire savoir. Malheureusement, ce jour est arrivé. » Un discours particulièrement inquiétant...

Cette démission n'est guère étonnante, au regard de ses problèmes de santé que chacun a pu remarquer lors de ses dernières apparitions publiques. Tim Cook, qui a rejoint la société en 1998, soit un an après le retour de Jobs, a été nommé par le conseil d'administration au poste de PDG.

Nous développerons cette actualité dans la matinée. Il sera intéressant d'analyser les répercussions sur le cours de l'action d'Apple en bourse...

La lettre intégrale de Steve Jobs

To the Apple Board of Directors and the Apple Community:

I have always said if there ever came a day when I could no longer meet my duties and expectations as Apple’s CEO, I would be the first to let you know. Unfortunately, that day has come.

I hereby resign as CEO of Apple. I would like to serve, if the Board sees fit, as Chairman of the Board, director and Apple employee.

As far as my successor goes, I strongly recommend that we execute our succession plan and name Tim Cook as CEO of Apple.

I believe Apple’s brightest and most innovative days are ahead of it. And I look forward to watching and contributing to its success in a new role.

I have made some of the best friends of my life at Apple, and I thank you all for the many years of being able to work alongside you.

Steve
Publiée le 25/08/2011 à 00:58 - Source : Business Wire
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité