Android passe la barre des 50 % de PDM aux États-Unis

Pareil que Windows Phone 7, mais x10 69
C’est fait. Android, l’OS mobile open source de Google basé sur Linux, a enfin passé la barre symbolique des 50 % de part du marché des smartphones aux États-Unis. Une performance quasiment atteinte dans le monde entier selon les dernières données.

android gingerbread

Selon The NPD Group, Android a même capté lors du deuxième trimestre 2010 52 % de PDM aux USA. Loin, très loin devant iOS d’Apple (29 %) et BlackBerry OS de RIM (11 %).

Les autres systèmes d’exploitation mobile que sont Windows Phone 7, Windows Mobile 6, et webOS ramassent donc les miettes. Et la future disparition des Pre sous webOS n’arrangera pas cette situation.

Bien entendu, la sortie de l’iPhone 5 dans quelques semaines réduit logiquement l’intérêt des consommateurs pour les actuels iPhone. Néanmoins, la montée d’Android n’est pas forcément faite au dépend du précieux d’Apple, mais plutôt au dépend des autres constructeurs, notamment RIM, en chute libre depuis quelques trimestres.

Les chiffres différents de comScore

Notez cependant que les données de The NPD Group diffèrent de celles de comScore, qui indique pour sa part une PDM de 40,1 % pour Android en juin dernier, contre 26,6 % pour iOS et 23,4 % pour BlackBerry OS. Il faut donc relativiser les informations de NPD Group et attendre confirmation lors de la publication des prochains résultats financiers des différents acteurs du marché.
Publiée le 23/08/2011 à 06:06 - Source : NPD
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité