S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

HP abandonne les smartphones, les tablettes et peut-être les PC

Ils ont déplacé le 1er avril ?

En marge de la publication de ses derniers résultats financiers préliminaires, Hewlett-Packard vient d'annoncer deux nouvelles particulièrement importantes : l'abandon des produits sous webOS et la possibilité de se séparer de sa division PSG (Personal Systems Group), c'est-à-dire sa division PC.

HP Pre3 smartphone TouchPad
La TouchPad et le Pre3 seront les derniers produits webOS made in HP

Concernant webOS, HP précise « qu'il met fin aux opérations pour les appareils webOS, en particulier les TouchPad et les téléphones webOS ». HP rajoute cependant qu'il réfléchit à des options afin d'optimiser la valeur du système webOS. Ce dernier sera donc exploité ailleurs, à moins qu'il ne soit vendu.

Cette nouvelle n'est pas étonnante. Après avoir racheté Palm et son OS pour tout de même 1,2 milliard de dollars, HP a tenté de se tailler une part du lion du marché des smartphones et des tablettes. Or la TouchPad est un véritable échec, et les smartphones sont loin de pouvoir lutter contre tous ses concurrents. En arrêtant ses activités, HP tente donc de limiter les pertes... 

Au sujet de sa division PC, là nouvelle n'est qu'à moitié étonnante. En effet, 70 % de son chiffre d'affaires est désormais généré par ses autres secteurs (services, impression, serveurs, etc.). Et ce pourcentage ne cesse d'augmenter avec le temps. Ses ventes de PC ont donc moins d'importance du côté du chiffre d'affaires. Pire encore, les marges dans ce secteur sont bien plus minces que dans les services ou les imprimantes par exemple. S'en débarrasser n'aura donc pas un impact considérable pour HP.

La société américaine précise tout de même qu'il ne s'agit là que d'une réflexion. HP remarque ainsi que la cession partielle ou totale de sa division n'est qu'une possibilité parmi d'autres. Avec une telle annonce, certains pourraient bien y voir là un moyen de devenir n°1 mondial dans le secteur des PC, soit la place actuelle de HP.

Reste à savoir qui a les reins financiers suffisants pour croquer une division générant tout de même plus de 30 milliards de dollars par an. Un rachat partiel serait à l'heure actuelle plus logique, à moins d'une surprise de taille... Samsung s'intéressera t-il au dossier ? 

Enfin, HP a aussi annoncé qu'il était bien en discussion avec la société Autonomy Corporation en vue d'un rachat. Cette société est spécialisée dans les logiciels et les services pour entreprises. HP abandonne donc petit à petit le secteur grand public, et se concentre dans le secteur des professionnels. Où les marges sont souvent plus intéressantes... (MàJ : le rachat a été officialisé pour 10,2 milliards de dollars)

Nous reviendrons demain sur cette affaire et les résultats financiers de l'entreprise.
Source : HP
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/08/2011 à 22:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;