UK : 4 ans de prison pour incitation aux émeutes via Facebook

Anarchy in the U.K. 370
Deux jeunes anglais ont été condamnés à quatre ans de prison pour incitation aux émeutes via Facebook. Le premier, Jordan Blackshaw, 20 ans, avait créé ce 8 aout un événement sur Facebook titré "Détruire la ville de Northwich". Le deuxième, Perry Sutcliffe-Keenan, 22 ans, avait lui ouvert une page intitulée "Les émeutes de Warrington". Page qui aurait provoqué d'après la justice une panique dans la ville en question, rapporte The Guardian.

"Quand il s'est réveillé le lendemain matin avec une gueule de bois, il a supprimé la page et s'est excusé, disant que cela n'avait été qu'une blague" rapportent nos confrères qui soulignent qu'aucune émeute n'a éclaté dans la ville en question.

facebook riots emeutes BBC
Capture de la BBC

Le tribunal de Chester (Chester Crown Court) les a tout de même condamnés ce 16 aout à quatre années d'emprisonnement pour ces messages immatériels. L'un et l'autre des accusés ont plaidé coupable pour l'incitation à commettre des actes criminels selon les articles 44 et 46 de la loi de 2007 (Serious Crime Act).

Sur son blog, le Crown Prosecution Service (CPS), qui est chargé de contrôler les dossiers d'accusation constitué par la police a expliqué dans un communiqué ce jugement. Selon le procureur, ces personnes ont "tous les deux utilisé Facebook pour organiser et orchestrer des troubles graves au moment où de tels incidents se produisaient dans d'autres régions du pays. Les deux accusés, à Northwich et Warrington, respectivement, cherchaient à obtenir un large soutien pour y reproduire des faits similaires." Le procureur poursuit : "En enquêtant sur ces affaires, la police du Cheshire a agi très rapidement et efficacement pour fermer ces sites et s'assurer de l'absence de participation aux manifestations prévues. Néanmoins, ces messages ont causé une panique dans les communautés locales au fur et à mesure que la rumeur se propageait."
Publiée le 17/08/2011 à 11:30
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité