NVIDIA est en forme et n'est pas prêt de passer l'arme à gauche

Le Caméléon garde le vert 57
Alors qu’AMD retrouve des couleurs, son concurrent NVIDIA affiche lui aussi une forme intéressante avec des résultats financiers en hausse à tous les niveaux. Et le futur s’annonce rose pour le Caméleon, tant son importance dans le secteur des tablettes tactiles est grande.

NVIDIA Tegra 2 CES 2010
Les puces Tegra (ici la 2) cartonnent

Pour NVIDIA, le bilan de son deuxième trimestre fiscal (mai-juillet 2011) est donc très bon avec :
  • un chiffre d’affaires d’1,017 milliard de $, en hausse de 5,2 %
  • une marge brute de 51,7 %, en hausse de 1,3 point
  • un bénéfice net de 151,6 millions de $, en hausse de 12,1 %
Selon Jen-Hsun Huang, fondateur et actuel patron de NVIDIA, les ventes dans le secteur des ordinateurs portables ont notamment été excellentes. Un constat que confirme DigiTimes, qui affirme que NVIDIA a capté plus de 50 % du marché lors du deuxième trimestre 2011.

Les prochains trimestres seront sauf surprises positifs, notamment grâce à ses puces Tegra présentes dans de plus en plus de smartphones et de tablettes, ou avec l’intégration d’Icera, rachetée en juin dernier.

Résultat, NVIDIA affirme que son troisième trimestre fiscal affichera un chiffre d’affaires en hausse de 4 à 6 % et une marge brute stable. Les bénéfices seront donc au rendez-vous, sauf dépense exceptionnelle.
Publiée le 12/08/2011 à 14:31
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité