S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Les services en ligne Amazon et Microsoft coupés par un orage

2012 n'est plus loin

Microsoft et Amazon ont ceci de commun qu’ils proposent tous deux des offres hébergées de services en ligne. Dans la nuit du 7 au 8 août, ainsi qu’une partie de la matinée suivante, de violents orages ont éclaté sur Dublin, en Irlande. Conséquence : d’importants services de ces deux éditeurs ont été coupés.

Chez Microsoft, il s’agit de l’offre BPOS (Business Productivity Online Standard). On la trouve régulièrement en entreprise et elle comprend notamment Exchange Online, SharePoint Online et autres. Il s’agit d’ailleurs d’une suite totalement remaniée à travers Office 365. L’orage sur Dublin a provoqué une coupure de ces services à l’échelle de l’Europe pendant une bonne partie de la nuit.

On peut d’ailleurs observer l’état des services sur le Dashboard BPOS (si l’on possède un compte) :

ec2 bpos 

Les services sont revenus intégralement dans la journée du 8 août et l’on pouvait suivre les étapes de l’avancement des travaux sur le Twitter Microsoft Online dédié justement aux services en ligne.

Du côté de chez Amazon cependant, les dégâts ont été plus importants. Non seulement les services touchés sont ceux de la plateforme de cloud computing EC2 mais les réparations ont pris plus de temps.

À travers plusieurs billets explicatifs, Amazon explique ainsi que la foudre a frappé directement l’un des transformateurs impliqués dans l’alimentation de ses centres de données à Dublin causant une explosion et un incendie. Normalement, cela n’aurait pas dû couper complètement l’alimentation sur une partie des serveurs comme cela est arrivé. Cependant, l’explosion était telle qu’elle s’est propagée à une portion du système de contrôle de phase qui synchronise les générateurs.

Résultat pour Amazon : il a fallu intervenir manuellement sur les installations. Les réparations ont commencé hier à 10h41 et les premières instances de services sont revenues à 13h47. Elles ont notamment porté sur les serveurs Elastic Block Storage. Une partie des premières instances EC2 a d’ailleurs été restaurée sans les volumes EBS associés au départ. Amazon avait prévenu dans la foulée qu’il faudrait sans doute de 24 à 48 heures pour restaurer l’intégralité des instances et des volumes EBS.

ec2 bpos 

Sur le Dashboard d’état des services, on peut vérifier que les lignes « Amazon Elastic Compute Cloud » et « Amazon Relational Database Service » sont toujours en jaune et signalent des problèmes de connexions. 
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 09/08/2011 à 12:08

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;