S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Windows Phone 7 se vend mais ne fait toujours pas d'étincelles

Un échec avec la deuxième vague sera plus problématique

Windows Phone 7, le système mobile de Microsoft pour les smartphones, a pour l’instant du mal à s’imposer. Nous publiions ainsi la semaine dernière quelques chiffres de ventes où l’on pouvait constater qu’Android était bel et bien le numéro 1 dans 35 pays et que Windows Phone 7 n’avait cumulé que 1,5 million de smartphones vendus depuis son lancement en novembre de l’année dernière. Alors que l’un des responsables du produit quitte Microsoft, on en sait un peu plus sur les parts de marché.

wp7 omnia

De 1,5 à 7,1 % des ventes

C’est le cabinet d’analyse Kantar Worldpanel qui se lance pour la première fois dans des chiffres précis pour des pays tels que les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne ou encore l’Australie.

windows phone ventes 

Premièrement, Kantar Worldpanel note une accélération des ventes sur les trois derniers mois. Deuxièmement, la situation se révèle très différente d’un pays à un autre. Sur les pays présentés, l’Italie et la France sont les derniers du classement pour Windows Phone 7, avec respectivement 1,5 et 1,6 % des ventes. Les États-Unis se situent à 2,1 %, tandis que l’Allemagne caracole en tête avec un score de 7,1 %.

Il est intéressant de noter que les tableaux de Kantar Worldpanel incluent les ventes pour d’autres plateformes. Première constatation : les ventes d’iOS sont en faible augmentation ou en baisse. En France par exemple, elles auraient chuté de 12,8 % selon le cabinet. Deuxième constatation : dans le même laps de temps, les ventes de smartphones Android ont explosé, un fait que l’on retrouve dans un nombre croissant d’études. La France enregistre un « modeste » 21,3 % d’augmentation tandis que l’Espagne culmine à 37,2 % en passant par les États-Unis et leurs 32,8 %. Le succès de la plateforme mobile de Google ne fait aucun doute.

Windows Phone 7 possèderait donc une part de marché sur les ventes s’étalant de 1,5 à 7,1 % dans les pays cités. Pour un système qui a moins d’un an, ce ne sont pas des scores catastrophiques, mais la situation n’est pas brillante non plus. Et tandis que le futur du système peut sembler encore incertain, l’un des responsables produit quitte Microsoft.

Un responsable quitte la société

Charlie Kindel est actuellement en charge des relations avec les développeurs d’applications Windows Phone 7, un poste qu’outre-Atlantique on nomme « évangéliste ». Il est employé chez Microsoft depuis 21 ans maintenant et a travaillé sur des projets assez variés, allant d’Internet Explorer 3 à Windows Phone 7, en passant par Windows NT4.

Dans un courrier adressé au reste de la société, il indique quitter Microsoft pour créer sa propre société, tout en restant dans la région de Seattle. Plusieurs messages sont adressés à des personnes particulières, dont un aux employés travaillant sur le système mobile de la maison : « Il se pourrait que j’arrête d’utiliser certains produits Microsoft maintenant que je n’en fais plus partie. Mais pas Windows Phone. Le meilleur produit que Microsoft ait jamais bâti. Ne vous arrêtez pas ! »

La deuxième vague à l'automne

Et la firme ne compte en effet pas s’arrêter. Dans les mois qui viennent (automne), une mise à jour conséquente (Mango) débarquera sur l’ensemble des téléphones. Elle aura principalement deux conséquences : les smartphones existants seront tous concernés, et les constructeurs lanceront une deuxième vague de produits. Actuellement, tous les téléphones présents sur le marché font en effet partie de la première génération lancée en fin d’année dernière. Ainsi, en France, ce sont toujours les cinq mêmes modèles depuis bientôt un an.

L’automne marquera notamment l’arrivée de Nokia, ou plutôt du « nouveau » Nokia puisque le partenariat avec Microsoft a complètement métamorphosé la stratégie de la société. Point intéressant à ce sujet : les futurs smartphones pourront être comparés directement avec ceux de la concurrence puisque le système d’exploitation sera le même (Mango) chez tout le monde.

Enfin, la conférence BUILD le mois prochain (du 12 au 14 septembre) lèvera intégralement le voile sur Windows 8. Nous serons sur place à cette occasion et nous devrions notamment y entendre une partie du futur de Windows Phone puisque les rumeurs insistent désormais sur l’uniformisation de la plateforme pour l’ensemble des « form factors ». 
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 09/08/2011 à 10:03

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;