S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) Alapage tourne la dernière et intègre Rue du Commerce

Amazon m'a tuer

Mise à jour : la nouvelle est désormais officielle, Alapage, racheté par Rue du Commerce en 2009, a définitivement fermé ses portes hier soir.

Alapage

Un message sur le site l'explique précisément :

« Chère cliente, cher client,

Alapage a décidé de transférer l'ensemble de son offre sur RueDuCommerce.com

En s'appuyant sur un site généraliste, nous souhaitons vous offrir une gamme de produits plus large.

L'offre de produits culturels va continuer à s'étoffer. Nous allons poursuivre le développement des catégories culturelles phares que vous retrouverez dans l'onglet : Jeux vidéo/DVD et Livres. Bien sûr, nous continuerons de vous informer de l'actualité culturelle, au travers de Newsletters dédiées et de sélections thématiques.

A compter du 26 mars 2012, RueDuCommerce.com assure la continuité de service pour les commandes effectuées sur alapage.com.

N'hésitez pas à contacter notre service client au 0811 74 26 50 (prix d'un appel local).
»

Merci Loïc.



Article du 3 août 2011.

Racheté à France Télécom (Orange) par Rue du Commerce il y a deux ans en même temps que Top Achat et Clust, le fameux site Alapage pourrait bien tirer sa révérence à la fin de l’année.

Alapage mort

La nouvelle politique imposée sur le site de vente de produits culturels et électroniques n’a pas été suffisante pour sauver le navire. Alapage est en effet mal en point depuis plusieurs années déjà, et France Télécom songeait même à fermer boutique en 2009.

« Depuis 2 ans, RueDuCommerce avait choisi de faire marcher Alapage en marque blanche d'une grande librairie, à la différence de France Télécom qui faisait marcher le site sur son stock et vendait en propre » explique Actuallité, à l’origine de la nouvelle.

Mais le contrat passé avec la grande librairie (Decitre) n’aura plus cours après le 1er janvier 2012. À moins d’une reprise des négociations ou de la mise en place d’un nouveau business-model, Alapage est donc en danger, d’autant que les livres représentent une part importante et historique de ses revenus, à l’instar d’Amazon.

Si l’information venait à se confirmer, la France perdrait donc un acteur historique de plus, Alapage ayant été créé au milieu des années 1990.

Nous attendons des réponses officielles de la part de Rue du Commerce et d’Alapage afin de confirmer cette nouvelle.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 27/03/2012 à 13:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;