S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Imagine Cup 2011 : et du côté des jeux vidéo ? (1/2)

Détente ? Juste en apparence

Nous nous sommes intéressé ces dernières heures au domaine du jeu dans le cadre de la compétition Imagine Cup 2011. La catégorie Game Design comprend trois sous-groupes : Windows/Xbox, Mobile et Web. Nous sommes donc allés à la rencontre de nombreuses équipes afin de voir comment les thèmes de cette année inspiraient les candidats.

Il faut dire qu’Imagine Cup 2011 se focalisent sur un domaine qui n’est pas souvent une source d’inspiration pour le monde vidéoludique : l’accès de l’homme aux besoins essentiels. Éducation, santé, nourriture, eau et ainsi de suite. Pourtant, à travers la dizaine d’équipes que nous sommes allés voir, certains se sont particulièrement bien débrouillés.

Les équipes étaient réunies dans l’une des salles du Marriott Marquis de New York. Les rounds du concours ne se déroulent pas comme dans Software Design et Embedded. Après un premier passage devant un jury, d’autres juges viennent examiner séparément les projets qui sont alors en démonstration dans des présentoirs prévus à cet effet. Pendant plusieurs heures, chaque équipe doit convaincre un défilé de juges. Voici donc quelques-unes des équipes visitées.

France : Hilomi, équipe Close Word, catégorie Mobile

Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises, pas besoin donc de revenir en détails sur ce titre. Dans les grandes, on dirige Hilomi qui part en guerre contre la pollution. On ramasse en chemin des animaux à soigner et laver et l’on progresser dans des niveaux latéraux en utilisant des pouvoirs des quatre éléments. Frais, aux graphismes très soignés, Hilomi est un jeu de réflexion particulièrement agréable.

imagine cupimagine cup 

France : Brainergy, équipe Geekologic, catégorie Mobile

Fait assez rare, deux projets français se retrouvent en compétition au sein de la même sous-catégorie. Ce deuxième titre est l’un de ceux que nous avons suivis depuis le Bootcamp et place le joueur aux commandes de sources d’énergie renouvelable. Des villes grises et obscures gagnent en couleur au fur et à mesure que les anciennes sources d’énergie sont remplacées par les nouvelles. La réflexion est clairement au rendez-vous, le style graphique de type papier est original et les animations sont très réussies.

brainergy brainergy 

États-Unis : Azmo the Dragon, équipe Team Dragon, catégorie Mobile

Ce projet original nous a fait une excellente impression. Le but est très nettement médical et vise les enfants atteints d’asthme. Le jeu permet de piloter un dragon qui remplit des missions. Régulièrement, le dragon doit cracher des flammes. Via un équipement adapté, l’enfant souffle alors de toutes ces forces dans un tube et la capacité respiratoire est ainsi mesure. Mais l’enfant ne voit qu’un jeu : plus il souffle, plus le dragon crache de flammes et fait de dégâts à l’écran. Une très bonne idée.

imagine cup imagine cup 
imagine cup imagine cup 

Bulgarie : GreenWorld, équipe GreenWorld, catégorie Web

GreenWorld est un projet de jeu en ligne pouvant se jouer dans un navigateur via Silverlight. Le titre est multi-joueurs et permet donc de se connecter à plusieurs pour remplir ensemble les objectifs. Vous dirigez un personnage dans un vaste monde pollué par différents types d’objets et de matériaux. La classification des déchets, leur élimination dans les bonnes poubelles et la construction de certains équipements augmentent l’expérience du personnage qui grimpe alors dans le classement. Un système de quêtes existe également, seul ou à plusieurs. Agréable et éducatif.

imagine cup 

Philippines : Conjunct!, équipe Signum Fidei, catégorie Web

Si vous aimez Tetris, vous aimerez certainement Conjunct. On reprend le principe des pièces de formes différentes, mais celles-ci défilent sur un tapis roulant de droite à gauche en bas de l’écran. Au-dessus figure un tableau dans lequel une photo représente un problème mondial. Le joueur doit se dépêcher de prendre les pièces et de les déposer dans le tableau. Ce dernier s’efface colonne par colonne lorsqu’elles deviennent pleines, le placement des pièces étant libre. Analyse visuelle et rapidité sont les clés de la réussite. Amusant et addictif pour les aficionados des "puzzle games".

imagine cup 

D’autres équipes sont présentées dans l’actualité suivante.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 10/07/2011 à 21:58

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;