S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Les prochaines évolutions de Google+ déjà connues

Moins de rigidité dans la gestion des Cercles

On a beaucoup parlé du lancement de Google+, mais il faut rappeler qu’il ne s’agit pour l’instant que d’une version bêta. Le produit n’est donc pas finalisé et Google recueille activement les avis des utilisateurs. Dans un message sur Google+ justement, le responsable Eric Cattell revient sur les demandes les plus fréquentes, et donc les améliorations à venir.

google+ plus

Si vous êtes vous-même un utilisateur, plusieurs des remarques de la liste ci-dessous vous sembleront certainement familières :
  • La possibilité de créer des sous-ensembles à l’intérieur des Cercles
  • Un déplacement plus simple des contacts d’un Cercle vers un autre
  • La possibilité de réarranger les Cercles
  • Le gestionnaire de contacts connaît parfois des ralentissements, des blocages, etc.
  • La possibilité de partager des Cercles et de créer des communautés
  • Pouvoir filtrer les suggestions par école, employeur, emplacement géographique, etc.
  • Une déclaration de réciprocité plus simple
  • Trop de personnes peuvent s’abonner à un compte, il faudrait pouvoir les cacher plutôt que les bloquer directement
  • Problème de synchronisation quand les contacts sont ajoutés depuis la barre, ils n’apparaissent pas dans la page principale
  • Trop de contacts dupliqués dans les suggestions
  • Une autocomplétion des contacts qui fonctionne parfois mal
  • La possibilité d’importer des contacts depuis Orkut, Google Contacts, YouTube, etc.
On remarquera notamment la mention des demandes trop fréquentes qui créent, en cas d’acceptation, un flux d’actualité que l’on ne maîtrise pas vraiment. Pour comparaison, Facebook offre depuis longtemps la possibilité de bloquer le flux d’actualité d’une personne sans bloquer la personne elle-même.

Justin Berti, un autre responsable de Google, donne plusieurs informations sur son blog au sujet des Bulles, ces fameuses vidéoconférences jusqu’à dix personnes. Il y indique notamment que les technologies servant de base à cette fonctionnalité sont basées sur XMPP et Jingle, autrement dit Jabber. Des spécifications seront publiées plus tard pour que des produits tiers puissent interagir avec les Bulles.

Des améliorations sont donc en préparation, mais aucune date n’a encore été donnée. Étant donné le caractère bêta de Google+, la plupart des demandes devraient trouver des réponses rapidement.
Source : Google
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 06/07/2011 à 13:01

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;