Chrome continue son ascension et menace Firefox dans le monde

Et Firefox n'arrive pas à dépasser IE en France 196
La tendance est la même depuis de longs mois maintenant, et elle ne cesse de se confirmer : Microsoft Internet Explorer perd des parts de marché, Mozilla Firefox stagne voire régresse légèrement, et Google Chrome grimpe avec une constance étonnante. Résultat, que ce soit selon StatCounter (graphique ci-dessous) ou NetMarketShare, Chrome rattrape petit à petit Firefox au niveau mondial.

StatCounter navigateurs monde juin 2011
Données entre juillet 2010 et juin 2011. IE en bleu, Firefox en orange et Chrome en vert.

Lors du mois de juin, Internet Explorer est ainsi passé de 43,87 % à 43,58 % de part d’utilisation (PU), tandis que Firefox a perdu près d’un point, tombant à 28,34 %. Chrome, lui, a réalisé un bond important, pour atteindre 20,65 % (+1,29 point). C’est la première fois selon Statcounter que Chrome passe la barre des 20 %.

NetMarketShare n'accorde cependant à Chrome qu'un peu plus de 13 %. Il faut donc prendre avec certaines pincettes toutes ces données. Néanmoins, toutes les sociétés d'analyses montrent les mêmes tendances, ce qui nous intéresse ici.

Depuis septembre 2010, date où Internet Explorer est pour la première fois passé sous la barre des 50 % (selon StatCounter), l’évolution de ces 3 navigateurs est encore plus nette :
  • Internet Explorer : -6,29 points
  • Firefox : -3,16 points
  • Chrome : +9,11 points
C’est bien simple, si les neuf prochains mois devaient être similaires aux neuf derniers, IE se retrouverait avec un peu plus de 37 % de PU, tandis que Firefox et Chrome afficheraient respectivement 25,18 % et 29,76 % de PU. Nous prendrons rendez-vous l’année prochaine pour en avoir le cœur net.

StatCounter navigateurs france juin 2011
La guerre est intense en France, entre Firefox et Internet Explorer.

Concernant la France, il est intéressant de noter que les données sont assez différentes de celles du monde. Si du côté de Chrome, son succès est similaire au reste du monde (18,83 %), la guerre entre Firefox et Internet Explorer est bien plus nette. Les deux navigateurs sont ainsi au coude à coude depuis mars dernier. Au 30 juin 2011, IE a finalement réussi à résister, avec 36,54 % de PU, contre 35,63 % de PU pour Firefox.

Il n’en reste pas moins que la chute d’Internet Explorer en France depuis août 2010 a été effroyable : -11 points en 10 mois (et -9,5 points en 7 mois). Durant la même période, Chrome a gagné 9 points, le reste étant capté par Apple Safari.
Publiée le 05/07/2011 à 06:06
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité