Ebooks : les liseuses vont-elles disparaître au profit des tablettes ?

Et on ne parle pas des tablettes WC 97
Les liseuses (ebook readers) vont-elles disparaître du marché ? La question peut se poser. La dernière étude de Yudu sur le sujet fait en tout cas remarquer que les lecteurs de livres électroniques utilisant une liseuse sont minoritaires (ou seront d’ici peu), suite au succès fulgurant des tablettes, et plus particulièrement de l’iPad d’Apple.

Ebooks

Les signaux en défaveur des liseuses sont en tout cas nombreux depuis le début de l’année. Tout d’abord, nous avons appris il y a quelques mois que Samsung comptait abandonner le marché des lecteurs de livres électroniques. Certes, le Sud-Coréen est un acteur mineur du marché, surtout face aux mastodontes Amazon (Kindle) et Barnes & Noble (Nook). Mais quitter un marché que l’on vient d’intégrer n’est pas qu’anecdotique.

Autre signal, Amazon, le roi des ebooks, est la cible de nombreuses rumeurs évoquant l’arrivée d’une tablette tactile. Or on ne peut s’empêcher de penser que la société américaine misera plus que quiconque sur la lecture de livres avec sa future tablette. Ce qui ne fera que conforter la chute des liseuses.

Enfin, ce n’est pas parce que les liseuses vont sombrer que les livres électroniques chuteront avec elles. Les ventes d’ebooks se portent à merveille, particulièrement outre-Atlantique, comme nous vous l’annoncions en mars dernier.

Ebooks

Si les États-Unis sont nettement en avance par rapport au reste du monde en ce qui concerne le pourcentage de livres publiés au format électronique, il est certain qu’à moyen et long terme, une part non négligeable voire majoritaire sera disponible sur Internet.

Mais pour cela, il faut que les liseuses et/ou les tablettes tactiles percent réellement afin de pousser les éditeurs à proposer leur catalogue sur la toile.

Reste un point primordial. Quiconque a déjà essayé une liseuse et connaît la différence entre un écran e-Ink et un écran LCD/LED classique. Le confort de lecture est incomparable, sans parler du poids ultra léger des liseuses, et de leur longue autonomie. Si les tablettes sont bien sûr multifonctionnelles, ce qui n’est pas le cas des liseuses, ces dernières restent ce qui se fait de mieux en matière de lecture.

Mais de nombreuses données laissent à penser que de nombreux lecteurs se fichent éperdument de ces arguments, et que les avantages des tablettes l’emportent sur ceux des liseuses. Il faut dire que lire sur un écran d’ordinateur (ou de smartphone) est devenu quelque chose de quotidien pour une bonne partie de la population.
Publiée le 28/06/2011 à 08:08
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité