S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Opera 11.50 épure et modernise son interface

Poids plume

Il y a encore quelques mois, on pensait que le monde des navigateurs avait atteint le maximum concurrentiel. Mais aujourd’hui, Internet Explorer est prévu pour se renouveler une fois par an, Firefox est basé sur un cycle trimestriel et Chrome ne relâche pas la pression. De son côté, Opera a nettement progressé sur les dernières versions et ses développeurs ont décidé de modifier l’interface pour refléter les améliorations sous le capot.

opera 

Entre donc en piste le projet Featherweight, destiné à moderniser l’interface d’Opera pour refléter selon l’éditeur les performances du moteur du rendu. Légèreté est le maître mot et les graphistes ont épuré la totalité des contrôles pour les rendre aussi simples que possible tout en réduisant l’espace nécessaire. Voici ci-dessous la fenêtre principale sur chacun des trois systèmes d’exploitation principaux.

Windows :

opera next 

Mac OS X :

opera next 

Linux :

opera next 

Toutes les icônes sont nouvelles, de même que les couleurs choisies. Un maximum de lignes a été supprimé, notamment les cadres des boutons sur la barre d’adresses. La barre de statut a également été améliorée.

Depuis le lancement de cette nouvelle version bêta hier dans le canal Opera Next, deux autres moutures ont été publiées. La première est venue corriger une série de bugs, mais la seconde a amélioré de manière plus appuyée la partie Mail. Le support de Gmail est par exemple enfin amélioré :
  • Désactivation par défaut du filtre anti-spam d’Opera pour laisser celui de Gmail opérer de lui-même
  • Les courriers déplacés dans le dossier Spam sont marqués comme tels
  • Le dossier Trash est mieux pris en compte
  • Masquage par défaut des emails dupliqués dans les listes Label et Mailing
  • L’ajout d’une fonction « Match messages » qui restaure toutes les conditions de la recherche initiale avant son enregistrement
Ces améliorations devraient permettre notamment d’éviter que les emails de Gmail apparaissent de manière farfelue lorsqu’ils sont consultés ailleurs que dans Opera.

Opera Next préfigure toujours ce que sera Opera 11.50 une fois la version finale publiée. Les intéressés pourront l’installer via les liens ci-dessous :
Source : Opera
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 23/06/2011 à 17:22

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;