La Wii U pourrait être 50 % plus rapide qu'une PS3 ou Xbox 360

Question de sécurité ? 187
L’annonce de la Wii U la semaine dernière en a impressionné certains et déçu d’autres. De la console elle-même, il faut dire en effet que l’on ne sait presque rien, car Nintendo s’est surtout concentré sur le nouveau contrôleur, à mi-chemin entre une manette classique et une tablette tactile. Un analyste indique cependant avoir eu des échos assez précis sur la puissance réelle délivrée par la future console de salon.

wii u

50 % plus rapide qu'une PlayStation 3 ou une Xbox 360 ?

Arvind Bhatia, analyste chez Sterne Agee, a en effet fourni l’information suivante au site Industrygamers.com : « Plusieurs des développeurs à qui nous avons parlé nous ont indiqué que la console aurait 50 % de puissance de calcul de plus que la PlayStation 3 ou la Xbox 360. Cela reste à confirmer par Nintendo. »

Effectivement, Nintendo devra apporter la confirmation de cette donnée importante. 50 % de puissance supplémentaire crée un immense fossé entre la Wii actuelle et la U qui ne doit pas arriver avant l’année prochaine. Cela étant, revenir sur le devant de la scène et se tourner vers la HD demande effectivement que le constructeur y mette les moyens, car la Wii accuse un important retard face à ses deux concurrentes.

wii u

Ars Technica, qui se fait également l’écho des dires de l’analyste, rappelle d’ailleurs les propos du célèbre John Carmack (id Software) qui, dans une interview à Gamespot, estimait qu’un PC moderne était à peu près dix fois plus puissant qu’une PlayStation 3 ou une Xbox 360. Une augmentation de 50 % ne serait alors pas suffisante pour redresser la barre et revenir au niveau, mais ce n’est pas nécessairement le but recherché.

Maîtrise des coûts, rentabilité, prix de vente modéré

Nos confrères pointent en effet la situation actuelle qui est très clairement tournée vers la rentabilité. La Xbox 360 et la PlayStation ont été toutes deux vendues à perte dans les premiers temps pour « amorcer la pompe » de la consommation, et les évolutions des dernières années ont toutes eu le même but : réduire les coûts, la consommation, la chaleur dégagée.

Autant d’améliorations qui sont des héritages directs des progrès réalisés sur les chaines de montage. Aussi, une console 50 % plus puissante qu’une PS3 serait « simple » à concevoir en grandes quantités aujourd'hui, sans aller flirter avec la fourchette 500/600 euros comme ce fut le cas pour Sony. D'ailleurs, le même Sony annonçait récemment que sa nouvelle portable PS Vita serait justement beaucoup plus rentable que ne l'était la PSP.

Nintendo ayant indiqué une compatibilité parfaite avec les accessoires et surtout les jeux de la Wii première du nom, il fallait que l’architecture du processeur soit du même type, à moins de parler d’émulation. Mais selon les propos d’IBM, le processeur de la Wii U utilisera la même architecture que le superordinateur Watson. Ce dernier se base sur des puces POWER7, et de là à dire que la Wii U embarque bien un dérivé de ces processeurs, il n’y qu’un pas à franchir… qui ne l’a pas été par Big Blue.

Reste que la Wii U ne devrait pas arriver avant au moins un an. Cela laissera le temps à Sony et Microsoft de communiquer éventuellement sur leurs futures consoles. 
Publiée le 14/06/2011 à 15:38
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité