Asus Eee Pad Transformer 2 en 2012 sous Android et Windows 8 ?

Y'aura Mega Fox ? 50
La fameuse tablette tactile ASUS Transformer sous Android, fabriquée en quantité limitée, connaît un beau succès depuis son lancement et est en rupture de stock quasiment partout dans le monde. Il faut dire que malgré ses défauts, ses atouts sont très nombreux (notamment son dock clavier), comme le révèle notre test. Et selon la direction marketing d’ASUS, qui s’est confiée à notre confrère Vincent Alzieu des Numériques, une Transformer 2 devrait voir le jour en 2012, le tout sous Android… et Windows 8.

Pas d’enflammades, selon les informations des Numériques, il n’est pas question (pour l’instant) d’une machine dual-boot Android/Windows 8, mais de deux machines séparées. Celle équipée de Windows 8 pourrait coûter un peu plus cher, du fait de l’intégration de certains logiciels comme Word et Excel.

Windows 8 pourrait bien connaître un beau succès grâce à l'Eee Pad Transformer 2

D’ici 2012, les défauts de jeunesse d’Android 3.x auront été gommés, et Windows 8 sera disponible, alors que nous attendons sa version bêta pour la rentrée.

Le Taiwanais ASUSTeK ne devrait cependant pas se contenter de mettre à jour sa tablette d’un point de vue logiciel. Le constructeur en profitera pour affiner et alléger un peu plus encore son précieux. « Asus décrit le nouveau format comme intermédiaire entre la Transformer actuelle et la prochaine Slider, bien plus fine en effet » note notre confrère.

Enfin, le prix de la Transformer 2 pourrait être similaire à la Transformer 1 actuelle. Les stocks de cette dernière seront ensuite probablement écoulés à bas prix, mais la Transformer 2 étant disponible sous Android, il n’y a pas de raison que la première version ait une durée de vie supérieure à un an.

Asus Eee Pad TransformerAsus Eee Pad Transformer Android 3.0.1 Eee Pad Transformer

Ces informations sont bien entendu à prendre avec des pincettes. D’ici 2012, les choix stratégiques de la maison-mère d’ASUS pourraient bien changer. Des accords d’exclusivités pourraient ainsi être signés. Microsoft (exemple pris au hasard) pourrait ainsi ouvrir son chéquier pour imposer son futur système d’exploitation… 
Publiée le 13/06/2011 à 16:28
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité