Spotify signe un accord avec Universal et se rapproche des USA

Histoire de croquer un bout de pomme 5
Spotify fondateursLe Suédois Spotify se rapproche un peu plus chaque jour d’un lancement américain. En négociation avec la plus grande major au monde depuis quelques mois, Universal Music, le service de streaming audio aurait enfin conclu un accord de licence en mai dernier croit savoir l’agence de presse anglaise Reuters.

Si cette information se vérifie, cela signifie donc que Spotify a d’ores et déjà signé des accords avec Universal Music, EMI et Sony Music. Seule la major Warner Music manquerait donc à son catalogue américain. Or selon des données récentes, voici les parts de marché outre-Atlantique des différentes maisons de disques :
  • Universal Music : 30,84 %
  • Sony Music : 27,95 %
  • Warner Music : 20,01 %
  • EMI : 10,18 %
  • Indépendants : 11,02 %
Avec Universal, Sony et EMI, Spotify cumulerait donc près de 70 % du marché, et un catalogue particulièrement conséquent. De quoi pouvoir se lancer aux États-Unis dès cet été ? Tout dépend les choix stratégiques de Spotify, et notamment d'attendre ou non de se lier avec Warner.

Fort de 10 millions d’utilisateurs et de plus d’un million d’abonnés Premium et Unlimited, Spotify domine l’Europe, même si le Français Deezer, grâce à son partenariat avec Orange, est un sérieux concurrent. Ce à quoi a répliqué récemment Spotify en s’alliant avec SFR.

Certains noteront avec malice que SFR est une filiale de Vivendi. Tout comme Universal Music d’ailleurs. Or ce dernier est en conflit direct avec Deezer a-t-on appris la semaine passée. Faut-il y voir un lien de cause à effet ?

Spotify

Valorisée à hauteur d’1 milliard de dollars, la société Spotify se veut « indépendante » et n’est officiellement pas à vendre. Son arrivée future aux États-Unis ne fera qu’accroître sa valeur, à moins d’un bide retentissant.

Reste à savoir quels services seront proposés outre-Atlantique (quid des limitations pour les membres gratuits ?), et quelles seront les réactions d’Apple, Amazon et Google.
Publiée le 13/06/2011 à 15:28 - Source : Reuters
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité