LulzSec prévient le NHS anglais d'un défaut de sécurité

Chapeau noir + chapeau blanc = chapeau gris 36
Le groupe de pirates LulzSec s’est fait connaitre récemment à propos de l’attaque des serveurs de Sony Pictures et le vol, selon eux, des données de plus d’un million de comptes utilisateurs, dont des administrateurs. Sony a répondu hier que seuls 37 500 comptes avaient réellement été volés. Le groupe fait à nouveau parler de lui en prévenant le système de santé anglais d’un manque de sécurité de leur infrastructure.

LulzSec est manifestement à la recherche de cibles potentielles. Le groupe peut être qualifié de « grey hat », c’est-à-dire chapeau gris. La couleur des chapeaux dépend de l’utilisation des connaissances acquises dans la sécurité informatique. Le classement est quelque peu manichéen mais s’affiche ainsi : les black hats (noir) attaquent, les white hats (blanc) informent. LulzSec, qui fait les deux, hérite donc du gris.

Dans un message adressé au NHS (National Health System), LulzSec informe d’un défaut de sécurité : « Il y a quelque temps, nous traversions l’Internet à la recherche de signes des flottes ennemies. Bien que vous ne soyez pas considérés comme un ennemi – votre travail est évidemment génial – nous sommes bel et bien tombés sur plusieurs de vos mots de passe administrateurs, qui sont les suivants ».

lulzsec 

Pour les besoins de la démonstration publique, les mots de passe ont bien entendu été masqués, mais le courrier envoyé au NHS était en clair, pour prouver leurs dires. LulzSec avertit d'ailleurs que ces mots de passe ne resteront masqués que durant la période nécessaire à la correction du problème par le NHS.

Pour témoigner de leurs intentions « pacifiques » envers le NHS, LulzSec a d’ailleurs tweeté dans la foulée un lien menant vers la page permettant de s’inscrire pour les dons de moelle osseuse.
 
Publiée le 10/06/2011 à 12:38 - Source : BBC
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité