Computex 2011 : au royaume des tablettes, Tegra 2 est le roi

Et les autres des bouffons ? 23
La star de cette édition du Computex, c'est la tablette. On en mange à toutes les sauces et quasiment chaque stand dispose de sa version de la chose. Mais derrière cette profusion de formats, le vrai gagnant, c'est NVIDIA dont le SoC Tegra 2 a fait un vrai tabac. Un succès qui a sans doute poussé AMD à sortir de sa tanière et à propulser les Fusion Z sur le devant de la scène, et qui a également poussé un Intel à la réplique en dégainant une douzaine de tablettes sous Atom sur son stand.

AMD Babes Tablette Intel

Le hic, c'est que tous semblent courir après ARM; même si les machines exposées fonctionnent, elles sont loin de la taille de guêpe d'un iPad ou de bon nombre de modèles en ARM. Et que dire des tablettes sous Windows 7... branche à laquelle se raccrochent la plupart des constructeurs fidèles à Intel ou à AMD.

Là encore, ça fonctionne, mais l'interface est tout sauf adaptée à une navigation au doigt. Reste MeeGo, le système d'exploitation poussé par Intel plus adapté au format tablette, mais encore terriblement peu répandu. Bref, chez les fondeurs x86 comme chez Microsoft on essaie de faire passer le message que l'avenir est en « x86+Windows ». Mais il faut bien admettre que le discours ne soulève au mieux qu'un énorme scepticisme.

NVIDIA Kal-El Tegra 3 NVIDIA Kal-El Tegra 3

Chez NVIDIA au contraire, l'herbe semble bien plus verte. Si le stand du géant vert est minuscule cette année, il laisse la part du lion aux tablettes. On aura bien compris où est la priorité, l'avenir, et le pied de nez adressé aux fondeurs x86. Exposées sur le stand, toutes les tablettes Tegra 2... soient tous les hits commerciaux du moment alors qu'Intel et consorts ne peuvent encore présenter que des prototypes, ou des modèles commerciaux bien peu connus.

Intel Oak Trail Tablette Intel Oak Trail Tablette

Tous ou presque sont en Oaktrail, un Atom Z670 couplé à un chipset SM 35 Express. Encore une fois ça fonctionne... on ne peut pas dire le contraire. Mais les tablettes sont épaisses, pourvues de larges grilles de ventilation, et affichent des autonomies assez en retrait; le modèle ECS est ainsi donné pour moins de 6 heures de batterie.

Intel Oak Trail Tablette

C'est pas mal, mais encore loin des scores d'un iPad par exemple. Alors pour se rattraper « on » nous sort toujours la même rengaine: « oui mais pour les entreprises Windows et x86 c'est l'idéal ». Certes... mais ce discours on l'a déjà entendu lorsque l'iPhone est sorti, et encore quand Android a déboulé... et à l'époque pour la téléphonie il n'a pas suffi à sauver un Windows Mobile 6 bien peu tendance.

intel stand computex tablettes Intel stand computex tablettes TI
(à gauche, ce sont deux personnes de Texas Instruments)

Et pour encore mieux enfoncer le clou, NVIDIA expose deux prototypes de tablettes (relativement fines) présentées comme des Tegra 3 en ne manquant pas de préciser que Kal-El sera cinq fois plus performant que les actuels Tegra 2 en rendu graphique. Pour le prouver, les prototypes font tourner des démos 3D.

Ce Computex est donc bien la confirmation de ce qu'on savait déjà tous : la tablette est le marché de demain. Google et ARM ont pris une belle longueur d'avance, alors que le trio AMD-Intel-Microsoft est vraiment à la bourre. Rien de bien nouveau sous le soleil, malheureusement pour certains.  
Publiée le 02/06/2011 à 12:12
L’équipe de Next INpact

L’ensemble de la rédaction et de l’équipe de Next INpact, à votre service.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité