Si copier c’est voler, multiplier c’est soustraire

x/- 307
A l’occasion de ses dix ans, l’association de promotion des logiciels libres de Côte d’Or a monté un documentaire traitant du droit d’auteur, « Copier n’est pas voler » à partir notamment d'extraits fameux sur ces questions. 

Réalisé sous des solutions libres comme Blender, Audacity, etc., on retrouve au fil des images Lawrence Lessig, Jeremie Zimmermann (« Si Pirater c’est voler, multiplier, c’est soustraire »), Benjamin Bayart , mais également Albert Jacquard (« pour moi, propriété intellectuelle c’est complètement à côté de toute réalité. (…) Comment la propriété intellectuelle peut-elle déboucher sur le monde de l’appropriation ? Cela me semble invraisemblable. Quand l’un d’entre nous a une idée, elle lui vient à l’esprit. Comment peut-il dire à une idée que c’est lui qui l’a trouvée ou un autre ? »).

Tous évoquent la problématique de la copie, soit dans son principe, soit à l’heure du numérique. Signalons encore des interventions des fondateurs de Blender ou encore le fameux discours tenu lors de la Cérémonie des Goya. Le documentaire est sous licence CC by sa.

Publiée le 20/05/2011 à 09:34 - Source : LinuxFR
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité