S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Skype : le graphique qui résume toute la situation

Potentiel conséquent et inquiétudes

skypeL’actualité de Skype a été bouleversée par l’annonce du rachat par Microsoft pour la modique somme de 8,5 milliards de dollars. Une somme colossale que beaucoup ne comprennent pas d’ailleurs, car Skype n’est pas une société réalisant des bénéfices conséquents. Mais d’autres critères sont à prendre en compte.

Le site Focus a réalisé un graphique particulièrement intéressant qui retrace non seulement l’histoire de Skype de sa conception à son rachat, mais souligne également certains éléments de comparaison et d’autres données qui fournissent une vue d’ensemble sur le potentiel. Car Skype est essentiellement un potentiel pour Microsoft, qui va certainement chercher à rentabiliser son achat par tous les moyens.

Le graphique affiche deux lignes chronologiques différentes, selon que l’on parle de la société, ou du logiciel proprement dit. On peut donc y voir tous les lancements marquants pour les différentes plateformes, mais également les années importantes dans l’aspect financier, dont la revente de 70 % du capital à des investisseurs divers.

L’historique financier vient également rappeler que la société a toujours eu du mal à générer des bénéfices. Pourquoi une somme si astronomique ?

Microsoft a d’abord acheté le fait que ni Facebook, ni Google ne puissent d'ailleurs récupérer Skype. En outre, la comparaison des six solutions de communication présentes dans le graphique indique que Skype est la seule à proposer les appels vocaux, les appels téléphoniques (vers fixes et mobiles), les appels vidéo, la messagerie instantanée, le partage de bureau et le partage de fichier au sein du même client.

Les 100 millions d’utilisateurs actifs sont un autre argument de poids, d’autant qu’ils se répartissent sur un grand nombre de plateformes. Entre les mains de Microsoft, qui dispose de nombreux produits susceptibles d’être rendus compatibles, la solution Skype peut devenir un nouvel acteur majeur dans le secteur des communications, surtout en entreprise. Ici, le nom de Cisco est cité en première ligne. Xbox, Kinect, Hotmail, Messenger, Windows Phone, Lync, Exchange et Windows sont autant de vecteurs de diffusion de la solution.

Le graphique cite également plusieurs incertitudes. La première d’entre elles est le fait que Microsoft a payé pratiquement 1000 dollars par utilisateur actif de Skype, ce qui soulève des inquiétudes : n’est-ce pas exagéré ? Ensuite, Microsoft pourrait « rater » le rachat lui-même, ce qui laisserait Skype en très mauvaise posture. Enfin, les employés pourraient quitter la société s’ils n’aiment pas travailler chez ou pour Microsoft. 
Source : Focus
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 17/05/2011 à 17:56

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;