S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Recrutement : Bouygues et Free dominent Orange et SFR

Et en 2012, faut sortir une sorte d'Ideo Révolution

Ideo Bouygues Telecom Bbox QuadriplayLes chiffres de recrutement d’abonnés Internet des quatre grands FAI ADSL pour le premier trimestre sont désormais connus. Les groupes Bouygues et Vivendi (SFR) ont en effet publié leurs résultats, complétant donc ceux d’Orange et Iliad (Free et Alice). Et selon le sens de lecture, deux leaders différents s’affichent.

Bouygues Télécom, grâce à sa Bbox et notamment son offre quadruplay Ideo, a ainsi annoncé une croissance nette de son nombre d’abonnés de 132 000, portant son nombre total d’abonnés haut débit fixe à 940 000.

C’est bien évidemment plus qu’Orange (+89 000) et SFR (+65 000). C’est aussi plus qu’Iliad (+127 000), mais moins que Free (+154 000, hors migration Alice vers Free). En somme, Bouygues est donc leader si l’on prend Iliad comme base, et second si l’on sépare Free d’Alice (-49 000).

Voici au final le bilan chiffré pour le premier trimestre 2011 :
  • Bouygues Télécom : +132 000
  • Iliad : +127 000
    • Free : +176 000 (+154 000 recrutements nets + 22 000 migrations d’Aliciens)
    • Alice : -49 000
  • Orange : +89 000
  • SFR : +65 000
SFR, premier ou second recruteur d’abonnés haut débit en France ces derniers temps, rétrograde donc fortement en cette année 2011. La faute à la Freebox Révolution, aux offres agressives de Bouygues et d’Orange et au manque d’attractivité de la Neufbox Évolution.

Reste à savoir si son offre quadruplay à 40,80 euros par mois changera la donne. SFR va quoi qu’il en soit dépasser d’ici peu la barre symbolique des 5 millions d’abonnés haut débit. Ce sera le premier FAI non historique à réaliser pareille performance.

A contrario, les résultats Bouygues Télécom prouvent que le FAI attire toujours autant. Merci Ideo. Grâce à ces niveaux de recrutement toujours aussi élevés, Bouygues passera donc la barre du million d’abonnés lors du deuxième trimestre (sauf surprise) et deviendra le quatrième FAI français d’ici la fin de l’année, doublant ainsi Numericable, qui compte un peu plus d’un million d’abonnés.

Quant à Free, malgré ses nombreux problèmes liés à sa Freebox Révolution, le succès est au rendez-vous, après une année 2010 particulièrement médiocre. Reste à savoir si le FAI tiendra ce rythme au moins trois autres trimestres, ou si l’embellie n’est finalement qu’un feu de paille. Réponse dans quelques mois.

Le nombre total d’abonnés des grands FAI français est donc le suivant (au 31 mars 2011) :
  • Orange : 9,296 millions (44,32 %)
  • SFR : 4,952 millions (23,61 %)
  • Iliad : 4,661 millions (22,23 %)
    • Free : 4,145 millions
    • Alice : 516 000
  • Numericable : 1,122 million (5,35 %)
  • Bouygues Télécom : 940 000 (4,5 %)
  • Total : 20,971 millions (100 %)
Pour mémoire, Orange occupait 50 % du marché il y a encore une poignée d’années. L’arrivée de Bouygues Télécom, la montée en puissance de SFR et l’augmentation du dégroupage ont cependant changé la donne. L’époque où Orange arrivait à capter parfois plus de la moitié des nouveaux abonnés semble désormais révolue.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 17/05/2011 à 14:43

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;