S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) Le rachat de Skype par Microsoft est finalisé en Europe

Pourquoi ?

Mise à jour 2Selon l’AFP, la Commission européenne a donné vendredi son aval pour le rachat de Skype par Microsoft. Selon l’instance, aucun problème particulier n'empêchait cette opération puisque l’éditeur agit sur un segment très concurrentiel, la Commission relevant notamment la présence de Google dans le domaine des communications. Elle ajoute toutefois qu’il « est essentiel pour Microsoft que Skype fonctionne sur le plus grand nombre de plateformes possibles afin de maintenir et d'accroître la valeur de la marque. »




Mise à jour
: Le PDG de Skype, Tony Bates, vient de le confirmer : Skype est bien racheté par Microsoft, pour la somme de 8,5 milliards de dollars. Une fois le rachat terminé, la société deviendra une nouvelle division de Microsoft. À terme, Bates indique que de nouvelles manières de communiquer seront possibles, ce qui signifie de nombreux projets en gestation.



Nous avons évoqué hier la possibilité que Microsoft rachète Skype. De nombreuses rumeurs allaient dans ce sens, même si Facebook et Google faisaient également parties des clients potentiels. Il semblerait que la firme de Redmond ait bel et bien avalé Skype, et la somme avancée sur le tapis serait particulièrement conséquente : 8,5 milliards de dollars.

skype 

Le chiffre est donné par All Things Digital, dont l’article faisait suite à celui du Wall Street Journal qui mentionnait une somme comprise entre 7 et 8 milliards de dollars. De cette fourchette, le Journal en tirait la constatation que jamais Microsoft n’avait fait un mouvement aussi agressif pour une acquisition dans « le monde en pleine convergence des communications, de l’information et du loisir ».

Le Wall Street Journal, tout comme All Things Digital, indiquent qu’une annonce pourrait être faite dès aujourd’hui, selon des sources proches du dossier, qui indiquent également que les négociations ne sont pas complètement terminées et que l’accord pourrait être annulé. La question qui reste encore en suspens est bien entendu : que ferait Microsoft de Skype une fois le service racheté ?

Il existe de nombreuses possibilités. La première est que l’acquéreur pourrait ne toucher à rien et laisser la plateforme et les clients se développer comme ils le font actuellement. La seconde est une intervention dans la gestion de l’ensemble et c’est ici que les choses se corsent. Les clients disponibles actuellement vont-ils le rester ? Comment Skype sera-t-il intégré aux services Windows Live ? Sera-t-il rapproché des offres professionnelles, notamment de Lync ?

Il faut donc attendre la confirmation officielle pour se lancer dans une analyse trop poussée, d’autant que Microsoft abordera éventuellement les projets. Car une chose est certaine : si la firme réalise un tel achat, le plus gros de son histoire, c’est qu’elle a certains objectifs en tête.
 
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 10/10/2011 à 12:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;