Apple : iOS 5.X devrait gérer les mises à jour "Over The Air"

Il serait plus que temps 67
L’un des principaux reproches que l’on peut à iOS est son fonctionnement dans les mises à jour. Depuis la version 1.0 initiale jusqu’à la 4.3.3 actuelle, aucun correctif n’a jamais été appliqué de manière incrémentielle. Cela signifie qu’à chaque version, il faut impérativement télécharger l’intégralité d’iOS, ce qui représente des centaines de mégaoctets. La situation pourrait changer avec la branche 5.X du système.

iphone 4 blanc

Des mises à jour beaucoup trop volumineuses

On a pu le voir récemment avec la mise à jour 4.3.3 pour iOS qui venait réduire le problème du tracking géographique : même si la mise à jour n’était pas d’une grande ampleur, il fallait télécharger tout le système d’exploitation. En fonction des appareils, cela pouvait représenter plus de 650 Mo. Ce poids représente de multiples problèmes. Ainsi, non seulement cela nécessite des connexions appropriées, mais les utilisateurs peuvent en outre être démotivés par une opération jugée comme lourde.

Un tel poids pour la moindre modification ne va pas non plus dans le sens des économies sur la consommation de bande passante. Et c’est précisément ce manque d’économie qui fait qu’actuellement il est impossible de mettre des mises à jour de type OTA. Ce terme, pour Over The Air, signifie qu’on peut recevoir une mise à jour ou un correctif directement sur le téléphone en sans-fil. Cela peut se faire via le Wi-Fi, mais également et surtout par la 3G.

Le mode OTA nécessite malheureusement un poids limité pour les mises à jour pour être parfaitement viable sur une plateforme. En effet, un poids trop important rendrait le téléchargement trop long et pourrait trop facilement faire atteindre le palier mensuel dans le forfait données. Apple doit donc revoir l’architecture de son système pour pouvoir émettre de petites mises à jour quand elles sont suffisantes.

Une architecture revue pour iOS 5 ?

Et justement, selon 9to5mac, un tel projet est bien en préparation chez Apple. Le travail sur iOS 5, dont on attend la présentation à la conférence WWDC de juin, devrait notamment porter sur l’architecture du système. À partir d’une certaine évolution 5.X, iOS serait capable de recevoir les mises à jour OTA, ce qui signifie obligatoirement un fonctionnement incrémentiel.

apple concept
Concept réalisé par 9to5mac

Pour autant, les mises à jour OTA ont obligatoirement besoin de l’accord des opérateurs de téléphonie mobile, dans le cas d’une récupération par la 3G. Cela signifie, dans le cas d’Apple, qu’il va falloir négocier avec chaque opérateur séparément. Selon 9to5mac, Apple et Verizon sont en pourparlers depuis plusieurs mois sur ce sujet.

Si Verizon donne son accord, alors l’iPhone sera capable de recevoir des mises à jour de taille réduite directement, sans passer par iTunes. Si cette fonctionnalité fait bien partie d’iOS 5.X, les iPod Touch et iPad devraient également y avoir droit, en supposant que ce type de mise à jour puisse se fait via le Wi-Fi, ce qui serait logique. En parlant de Wi-Fi d’ailleurs, il existe depuis longtemps des rumeurs de synchronisation des iDevices sans branchement du câble USB, notamment pour l’ajout de musique. L’une et l’autre rumeurs suggèreraient donc un fonctionnement plus autonome des appareils.

Apple devrait lever le voile le mois prochain sur iOS 5, mais il n’est pas dit que la diffusion OTA soit spécifiquement abordée… si toutefois elle est bel et bien prévue.
 
Publiée le 06/05/2011 à 12:16 - Source : 9to5mac
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité