Peerates traque aussi les surveillants des dissidents chinois (Màj)

Sur eDonkey 33
Mise à jour 06 05 2011 : les sondes chinoises et néerlandaises ont curieusement cessé leurs requetes depuis hier...

Première diffusion 05 05 2011
Présenté
dans nos colonnes hier, l’outil d'analyse des requêtes massives sur eDonkey mis en place par Peerates permet la surveillance des surveillants du secteur de la musique ou du cinéma. Toutefois, ce service est neutre et peut donc être exploité à dans d'autres univers, dont celui de la politique et de la dissidence.

En examinant les pics de requêtes constatés depuis des pays comme la Chine par exemple, on peut en effet voir que certains se servent du P2P pour traquer tout ce qui touche de près ou de loin à la dissidence.

edonkey chine dissidence surveillance

Dans la top liste quotidienne des robots les plus actifs en Chine, concentrons-nous sur cette sonde dont les requêtes (traduites) visent « Chai Ling » ou « Wu'er Kaixi », deux leaders étudiants lors des manifestations de la place Tiananmen en 1989, rappelle Wikipedia.

On trouve justement l’expression « Tiananmen », « quittent le parti », la « Révolution de Jasmin » (celle déroulée en Tunisie), et d’autres gros mots comme « démocratie », « Dalaï-Lama », « Free Tibet », « Liu Xiaobo » un autre militant des droits de l’homme, prix Nobel de la Paix 2010.

En tout, plus de 3000 requêtes sont mitraillées chaque jour par ce robot très spécialisé. L’autorité aux manettes peut ainsi récupérer tous les fichiers publiés dès leur recherche dès lors qu’ils « matchent » l’une des expressions surveillées. Ensuite, ne reste plus qu’à remonter à sa source dans une démarche civilisatrice.

veille technologique

En Hollande, on remarque aussi cette IP qui s’intéresse de près à ce qui semble être de la fuite d’informations. Sans doute une veille active, voire une vraie investigation. : Axa Financial Lockheed Martin, Cogentrix, F16, Nanostructured, etc.
Publiée le 06/05/2011 à 15:25
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité