S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le PlayStation Network de Sony en panne depuis une semaine

Sony reconstruit son système

La PlayStation 3 permet de jouer en ligne, comme toutes les consoles depuis des années. Les titres exploitant des capacités réseau utilisent le PSN, ou PlayStation Network, une infrastructure mise en place par Sony. On y trouve plusieurs formules d’abonnements, et les joueurs ont plus ou moins d’avantages en fonction de l’offre. Mais c’est l’ensemble du PSN qui est coupé depuis plusieurs jours, et la situation n’est toujours pas revenue à la normale.

playstation network psn

Bientôt une semaine que le PlayStation Network est en panne, ainsi que le service de vidéo à la demande Qriocity. À la source, on trouve un grave problème de sécurité. Le réseau de Sony a été visé par un utilisateur anonyme qui a déclenché une attaque. La chronologie montre l’ampleur du problème :
  • Le mercredi 20 avril, Sony indique qu’une enquête est menée sur la panne qui touche le PSN
  • Le jeudi 21 avril, Sony informe que la remise en place du réseau pourrait prendre un ou deux jours
  • Le vendredi 22 avril, Sony parle pour la première fois d’une intrusion depuis l’extérieur. Les arrêts des services PSN et Qriocity (VOD) vont continuer, car la firme doit faire un bilan de sécurité de ses infrastructures.
  • Le samedi 23 avril, la société s’excuse pour les désagréments et assure que la remise en place du PSN et de Qriocity est une priorité absolue. Sony parle alors de « reconstruction » de son système pour renforcer sa sécurité.
  • Lundi 25 avril (hier), Sony présente une nouvelle fois ses excuses pour le temps nécessaire à la reconstruction du système, mais aucune information concrète n’est donnée.
La firme a bien tenu à préciser plusieurs fois que le processus demandait du temps, et en quantité non négligeable.

Les spéculations sur la source de l’attaque vont bon train. La théorie la plus en vogue est directement reliée au procès de Sony contre Geohot, accusé par la société d’avoir brisé les protections numériques de la PlayStation 3. Le hacker à l’origine du problème aurait en effet cherché à défendre à Geohot, mais rien ne permet actuellement de confirmer une telle idée. Anonymous, qui avait attaqué les sites de Sony, a indiqué ne pas être responsable des assauts contre le PSN.

Quand bien même cela serait vrai, il n’est en fait pas certain que l’impact recherché se produise réellement…
Source : Sony
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 26/04/2011 à 11:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;