S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

L'univers du jeu vidéo et du logiciel candidat au label Hadopi

Label de caddie

Après les musiques et les vidéos, la Hadopi intéresse d’autres univers. Aujourd’hui une fournée de 6 nouveaux acteurs a sollicité le label « Offre légale » de la Haute Autorité. Un label de confiance qui tente de rassurer le consommateur sur la légalité des solutions vendues sur ces plateformes : Cd1d, Fotolia, DLGamer, Boonty, Toomaï, Qobuz, sont les nouveaux prétendants.

Hadopi sites labellises jeux video logiciels

Fait notable : l’arrivée de l’univers de la photo (Fotolia), du jeu vidéo et du logiciel. Autant de candidatures qui permettent à l’Hadopi d’asseoir un peu plus sa visibilité dans le paysage. informatique.

Une fois le dossier de candidature examiné (voir la procédure), chaque site sera en droit d’apposer sur sa page d’accueil le label en question. En réalité, ces considérations esthétiques ou ce sceau de confiance se cache un autre enjeu, nettement plus vif : les URL de ces sites labellisés vont alimenter automatiquement la liste blanche des logiciels de sécurisation labellisés par la Hadopi. Une fois implanté sur la box ou le PC de l’abonné, l’application de sécurisation augmentera donc les chances pour ces plateformes d’être visitées par ces chalands, potentiels consommateurs. Au détriment des autres, non labellisés ou sur liste noire.

Dans son budget 2011, la Hadopi s'est attribuée 1,47 million d'euros dont 620 000 euros pour la mise en place du portail offre légale, et 85 000 pour le lancement du label en question.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 21/04/2011 à 14:36

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;