Apple: des écrans d'iMac victimes de taches grandissantes

Poussière tu resteras 135
Un problème avec certaines dalles d’écrans Apple prend actuellement de l’importance. Le phénomène se caractérise essentiellement par l’apparition de taches foncées dans certaines zones de l’écran, dans un délai d’un an à un an et demi. MacBidouille fait le résumé de la situation.

imac ombres taches

La photo ci-dessus représente un iMac 27 pouces affichant les fameuses taches, qui prennent essentiellement en haut de l’écran. Comme le fait remarquer Lionel de MacBidouille, l’impression de traces de fumée est assez forte et décrit bien la forme des taches. D’ailleurs, même si un modèle 27 pouces sert ici d’exemple, on en trouve également sur les versions 20 et 24 pouces, par lesquelles tout a commencé, ainsi que sur la version 21,5 pouces.

Il est intéressant de relier la position des taches à celle de certains composants. En haut à gauche, on trouve ainsi l’alimentation et la carte graphique, ce qui en fait probablement la zone la plus « chaude » de toute la machine. En haut à droite, on trouve le processeur. Le point commun de ces zones est qu’on y trouve à chaque fois un système de refroidissement.

Le démontage de la vitre de protection est riche d’enseignements. Le système de rétroéclairage LED a été retiré puis inspecté. Il se divise en trois couches, l’une d’un blanc très brillant, les deux autres étant décrites comme du « papier calque ». Le retrait de la première couche laisse voir les taches sous leur vrai jour :

imac ombres taches

MacBidouille indique que ces taches sont en fait constituées d’une « poussière très fine venue se déposer entre ces différentes couches ». Nos confrères émettent donc deux hypothèses :
  • Soit il existe un composé volatile qui noircit avec la température
  • Soit il s’agit d’une poussière classique et chauffée qui réussit à s’infiltrer entre les couches
On trouve des dizaines de témoignages, certains indiquant même avoir les mêmes symptômes sur des écrans de MacBook Pro. L’une des réactions mentionne l’effet Mura et un manque d’homogénéité dans le laminage des couches situées derrière les cristaux liquides.

On apprend également qu’Apple est au courant de ce problème mais que la firme considère toujours les cas comme isolés. MacBidouille fait d’ailleurs un tour d’horizon des raisons invoquées par Apple pour renvoyer la responsabilité sur le client : « tabac, environnement poussiéreux, grande rue encombrée à proximité », en clair uniquement des causes environnementales.

MacBidouille a fait remonter l’ensemble des informations à Apple, et il faut espérer que l’entreprise en tiendra compte.
Publiée le 19/04/2011 à 17:46 - Source : MacBidouille
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité