S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Les créateurs de Napster préparent un chatroulette amélioré

Sans bistouquette inside

Shawn Fanning et Sean Parker, après avoir créé en 1999 le fameux logiciel de P2P Napster, se sont récemment retrouvés afin de lancer un service nommé SupYo ou Yo, tout simplement. Dévoilé l’an passé, le projet commence à prendre forme. Nous en savons désormais plus. SupYo devrait selon TechCrunch être un service de chat-vidéo. Le site le décrit comme une sorte de Chatroulette amélioré, et sans ses fameux défauts.

chatroulette avec des chatsToujours selon TechCrunch, nous apprenons que Michael Arrington, le fondateur de ce même TechCrunch (racheté récemment par AOL), fait partie des investisseurs du projet. De quoi lui permettre d’avoir de nombreuses informations exclusives sur le sujet, même si Arrington ne souhaite pas s’épancher sur le sujet pour le moment.

Ce rapprochement avec Chatroulette n’est pas étonnant apprend-on. Les deux co-fondateurs de Napster ont en effet déjà approché le créateur de Chatroulette, l’étudiant russe Andrey Ternovskiy de 17 ans (à l’époque), afin d’exploiter le concept et le faire évoluer. Andrey Ternovskiy a cependant tenu à garder la mainmise sur son bébé, et l’a fait évoluer selon ses désirs.

Sean Parker et Shawn Fanning ont donc souhaité leur propre service basé sur ce concept. Environ 5 millions de dollars ont déjà été levés pour l’occasion. Concrètement, SupYo pourrait être une sorte de chatroulette aromatisé de réseau social, avec géolocalisation à la clé et une interaction largement plus développée. Le tout en évitant que ces messieurs montrent leur organe génital et que ces dames lèvent le haut, ce qui n’est pas rare sur Chatroulette.

Pour mémoire, après les problèmes juridiques de Napster et la vente de ce dernier à plusieurs sociétés (dont BestBuy pour une centaine de millions de dollars), Fanning et Parker ont fait leur bout de chemin chacun de leur côté.

Le premier est resté dans le secteur musical et s’est notamment investi dans Snocap, tandis que le second est mondialement connu pour s’être impliqué dans Facebook quasiment dès le début de l’aventure. Pour les résultats que l’on connaît aujourd’hui, ce qui lui ouvre bien des portes désormais.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/04/2011 à 15:44

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;