Sendoid : envoyer un fichier en trois clics, via votre navigateur

HADOPI va bientôt se mettre à bloquer Flash, comme Apple 51
Si le principe du partage de fichier n'a rien de nouveau, tout comme l'échange via un protocole Peer to peer, le service Sendoid devrait néanmoins intéresser plus d'un utilisateur. Il permet en effet, via Flash, de partager un fichier en quelques instants... sans installer le moindre logiciel.

Le principe de base est donc simplifié à l'extrême : vous vous rendez sur le site de Sendoid, et vous choisissez un fichier qui sera mis en partage depuis votre PC via les fonctionnalités P2P de Flash. 

Sendoid Sendoid

Il ne sera donc hébergé sur aucun serveur, l'éditeur indiquant que le transfert exploite un chiffrement AES sur 128 bits. 

Pour vous faciliter la vie, Sendoid attribue un lien unique à votre fichier, qui pourra être protégé par mot de passe et n'être valable qu'une fois, ou plusieurs en fonction de vos besoins. Vous pourrez placer ce lien dans votre presse papier en cliquant simplement sur le logo situé à sa gauche.

Sendoid Sendoid

Pour supprimer ce partage ? Rien de plus simple, il suffit de fermer l'onglet ou la fenêtre.

Reste un seul problème : la limitation de votre propre bande passante. Le fichier restant stocké de manière locale, il est impossible d'aller plus vite que votre propre upload, le plus souvent limité à 100 ko/s sur les offres ADSL françaises.

Sendoid

Une évolution possible du service pourrait-elle être de permettre à plusieurs utilisateurs d'héberger un même fichier afin de maximiser sa disponibilité ? Quoi qu'il en soit, il existe actuellement une limite en taille qui est située entre 600 Mo et 1 Go. Un message d'avertissement s'affiche d'ailleurs lorsqu'un fichier trop massif tente d'être transféré.

Sendoid

Dernier point : une application Adobe AIR est aussi disponible que ce soit pour l'envoi de fichier ou leur téléchargement. Elle a plusieurs avantages puisqu'elle permet de supprimer directement un partage et d'en gérer plusieurs de manière simultanée, ce qui n'était possible avec la version en ligne que via plusieurs onglets.

Sendoid

Reste maintenant à voir comment ce service va évoluer, s'il va en inspirer d'autres et s'il compte tirer parti d'HTML 5 qui devrait permettre des usages identiques.
Publiée le 31/03/2011 à 09:54 - Source : Korben
Publicité