S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Google Street View : porno, mot de passe, adultère, info médicale

vie privée - vie publique

Google a donc été condamné à 100 000 euros d’amende par la section contentieuse de la CNIL, pour ses services Street View et Latitude. La CNIL a diffusé à cette occasion sa délibération, c’est-à-dire la décision où a été expliquée, fondée et prise cette sanction. Au fil des pages, on concrétise un peu plus la puissance de Street View et… les multiples violations de la vie privée constatées par la CNIL

CNIL google street view mot de passe sexe
Extrait de la délibération de la CNIL

Dans le détail de la délibération de la CNIL, on apprend ainsi que Google a fourni à la CNIL 16,8 Go de données. Dans ce volume, la CNIL a constaté 656 Mo de données relatives à la navigation sur internet et 112 mots de passe. Ainsi que de nombreuses données de connexion à des sites de rencontre et à des sites pornographiques.

En exploitant plus finement ces informations, la CNIL a repéré 6 Mo de données d’accès à des boites emails, dont 72 mots de passe de messagerie. La Cnil a également identifié environ 900 adresses emails…

Quelques passages (p.10 et s. du PDF) donnent l’exacte mesure de la gravité de ces collectes :

« Le 2 juin 2008, à 12h46, un internaute situé selon les données GPS à proximité d’une adresse très précise, dans la ville de Marseille (13007) accède à un site d’image pornographiques appelé http://www.straightboys......com , dont il est membre. L’identifiant qu’il utilise sur le site est enregistré en clair, ainsi que son mot de passe et son adresse IP sur le réseau interne, connecté à son point d’accès. L’identifiant SSID et l’adresse MAC de son point d’accès sont connus de Google mais ont été supprimés des informations fournies à la CNIL ».

La CNIL cite d’autres exemples comme cet internaute de Tours qui se connecte à proximité de la place Anne de Beaujeu et a accès à un site de rencontres gay. « Son adresse IP sur le réseau interne connecté à son point d’accès à été enregistré ».

Info médicales, relation extraconjugale

Des informations médicales ont été aussi glanées au fil des explorations comme ces échanges qui font référence à « un soin prescrit par un professionnel de santé nommément désigné », à proximité de la Clinique Mutualisée Chirurgicale à St Etienne.

Ou encore des échanges entre des personnes cherchant à nouer des relations extraconjugales… « Les coordonnées GPS associées à cette requête, identifiées en clair, pointent vers une adresse précise (un numéro de rue dans une ville du département du Rhône). Les personnes concernées sont identifiées par leurs prénoms et leurs adresses de courrier électronique. »

Sur la seule région Languedoc Roussillon, Google a glané des milliers d’identifiants SSID et autres adresses MAC (données que la formation contentieuse estime selon les hypothèses être de nature personnelle). Par ailleurs Google enregistrait non seulement les ordinateurs connectés mais également tous les autres terminaux connectés à ces points d’accès comme les smartphones, imprimantes, etc.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 21/03/2011 à 09:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;