Internet Explorer 9 : toutes les informations sur la version finale

Fonctionnalités, performances, sécurité 241
Ce mois de mars est particulièrement important tant la concordance des dates de sorties des navigateurs accélère la compétition. Après Chrome 10 et la Release Candidate de Firefox 4, voici maintenant la version finale d’Internet Explorer 9, que Microsoft va très clairement mettre en avant. Nouvelles fonctionnalités, nouvelles performances, nouveau support des technologies : tour d’horizon d’un butineur aux dents longues.

ie9

Les onglets

D’un point de vue interface, comme on peut le voir sur la capture ci-dessus, les utilisateurs ne seront pas forcément bousculés. On remarque cependant un changement qui saute aux yeux : les onglets sont placés à droite de la barre d’adresses. C’est un choix marqué par la volonté de réduire la zone de contrôle et de laisser le plus de place possible au site proprement dit, ce qui porte ses fruits dans ce domaine :

ie9

Sur cette capture, on peut voir de gauche à droite les fenêtres de Firefox 4, Chrome et Internet Explorer 9. Oui la zone de contrôle est la moins large, mais cela peut se faire au détriment des habitudes qui envoient les yeux regarder en haut à gauche. Cependant, on peut faire un clic droit sur n’importe quel onglet et sélectionner « Afficher les onglets sur une ligne séparée », auquel cas on retrouve une présentation classique :

ie9

Épingler ses sites

L’autre grande fonctionnalité va de pair avec Windows 7 : l’épinglage des sites. Il suffit de cliquer sur un onglet et de le faire glisser dans la barre des tâches pour l’épingler comme une application. L’icône donne un accès direct au site, et Internet Explorer 9 reprend la couleur générale de la favicon, même si le développeur peut déterminer une couleur particulière.

ie9

En plus de l’accès direct, le site épinglé dispose d’une jumplist si le site est compatible, auquel l’utilisateur peut se rendre dans une section particulière. Avec Facebook et Hotmail par exemple :

ie9

À noter que les nouveaux évènements peuvent être signalés par l’icône, comme une application traditionnelle. Sur la capture, on voit ainsi une étoile rouge sur l'icône de Facebook, signalement un nouvel évènement.

Gestionnaire de téléchargements

Microsoft a enfin jugé bon d’inclure un gestionnaire de téléchargements sous la forme d’une fenêtre séparée résumant les informations des transferts actifs et passés.

ie9

On retrouve toutes les fonctionnalités habituelles, tels que le pourcentage d’avancée du téléchargement, le nom et la taille du fichier, la provenance, un lien direct vers le dossier où le fichier est enregistré, et les actions affiliées. On trouve également un champ de recherche, une fonction d’effacement de l’historique, et un lien Options qui permet d’activer les notifications de fins de téléchargements.

Le gestionnaire affiche également un bouclier à côté du téléchargement sélectionné ou au passage de la souris :

ie9

La couleur dépend du statut de ce téléchargement. S’il est bleu, comme sur la capture, ou vert, c’est que tout va bien. Le bouclier devient jaune ou rouge en fonction du niveau de dangerosité du fichier. Ces indications sont données par un système de comparaison de « hash » et permettent assez efficacement d’éviter de cliquer sur des exécutables à la réputation douteuse. Évidemment, ce système n’est pas infaillible et tous les fichiers ne sont pas forcément connus.

On regrettera cependant que l’apparence n’ait pas été plus travaillée : des espaces vides, pas de barre de progression, des noms de fichier trop vite tronqués.

Autres fonctionnalités

Parmi les autres nouveautés importantes d’Internet Explorer 9, on notera :
  • Onglets détachables
  • Prise en charge d’Aero Snap pour ancrer les onglets à gauche ou à droite et pouvoir comparer facilement deux sites
  • Une page Nouvel Onglet refondue avec les sites les plus visités, une barre colorée indiquant le niveau de fréquentation
  • Une barre d’adresses qui permet de lancer des recherches, à la manière de l’Omnibar de Chrome
  • La possibilité d’activer les suggestions de recherche, qui ne sont pas actives par défaut
  • Une barre de notification plus discrète et qui apparaît en bas de la fenêtre principale, sans bloquer la navigation

Performances

Nous avons récemment abordé les performances d’Internet Explorer 9 dans le domaine du JavaScript. Le nouveau navigateur marque très clairement sa différence vis-à-vis de la version précédente et vient jouer dans la cours des grands.

Le chapitre des performances concerne également celui de l’accélération matérielle, active pour la plupart des éléments d’une page web. Le défilement des pages est plus fluide, et tous les éléments graphiques, SVG, Canvas et autres sont pris en charge. Naviguer dans un service riche en images tel que Google Maps ou Bing Maps donne un bon aperçu de cette accélération.

Enfin, Internet Explorer 9 intègre un module de surveillance des plug-ins qui propose à l’utilisateur de vérifier le temps de chargement que ces derniers consomment. On peut alors voir facilement quels sont ceux qui ralentissent vraiment le lancement de l’application et les désactiver.

Sécurité

Internet Explorer 8 avait été le premier à mettre en place des processus séparés par onglets et isolés dans des espaces mémoire protégés (sandbox). La version 9 ne change bien sûr rien à cette architecture :

ie9

Mais la sécurité se retrouve quand même renforcée par différents mécanismes. Premièrement, sur les contrôles ActiveX. Bien que ces derniers aient tendance à se raréfier, IE9 offre la possibilité de les bloquer entièrement, puis de les autoriser uniquement sur les sites choisis. Deuxièmement, même s’il s’agit davantage de vie privée que de sécurité, la fonction DNT (Do Not Track) permet à l’utilisateur de refuser le suivi de navigation opéré par certains sites et qui permet de cibler la publicité.

Support des technologies

« Last, but not the least », le support des technologies, très largement amélioré vis-à-vis de la version 8. Pour autant, Internet Explorer 9 n’est pas au niveau des ténors du domaine, à savoir Firefox et Chrome, même si de nombreux éléments sont gérés. Les comparateurs tels qu’Acid3 ou HTML5test peuvent toujours donner un indicateur, mais ces tests vérifient uniquement si une technologie est supportée, pas la manière dont elle est prise en charge.

Il faudra donc attendre quelques mois pour commencer à avoir des retours concrets, notamment en provenance de la sphère des développeurs web, les seuls finalement à pouvoir dire clairement ce que vaut IE9 dans ce domaine. Et l’absence de gestion de certains éléments comme les ombrages de texte et les créations de dégradés dans les CSS3 risque de créer un delta suffisant entre Internet Explorer et les autres pour obliger les développeurs à créer encore plusieurs versions d’un même site.

Téléchargements

Comme déjà dit de nombreuses fois, Internet Explorer n’est pas disponible pour Windows XP : Précisons, s'il en est besoin, que l'installation de la version 9 remplace toute mouture déjà en place.

Les versions Release Candidate seront, comme prévu, remplacées automatiquement via Windows Update. Internet Explorer 9 est globalement un très bon navigateur, performant et moderne. Il ne peut prétendre détrôner ses adversaires sur le support des technologies, et c'est d'ailleurs la question essentielle qui reste en suspens : des mises à jour sont-elles prévues pour améliorer la compatibilité du moteur, ou faudra-t-il attendre Internet Explorer 10 ?
Publiée le 15/03/2011 à 10:50
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité