S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Chez 20minutes, « la censure d’internet ne résoudra rien »

La preuve ?

Colère de lecteur : le site d'information 20minutes a traité comme d’autres du sujet touchant à la censure du net après la décision LOPPSI 2 du juge constitutionnel. (l'article) Problème, copie d’écran à l’appui ®om, fidèle lecteur de PC INpact, a constaté que plusieurs fois ses commentaires ont été effacés comme par magie.

Par exemple ce message :

ROM 20minutes commentaires LOPPSI censure net

Qu’on ne retrouve plus en ligne. (màj : une nouvelle version semble resister)

Dans l’un de ses commentaires, il mettait en exergue l’impossibilité de fait pour quiconque d’attaquer la liste noire du ministère de l’intérieur : « Comment est-on au courant que son site a été rajouté dans la liste noire pour pouvoir le contester ? Et si le site bloqué est un site étranger, comment l’auteur peut-il se rendre compte immédiatement que son site est inaccessible en France, pour pouvoir le contester ? »

Une purge qui continue : voilà quelques minutes, 10 commentaires sous l'article.

ROM 20minutes commentaires LOPPSI censure net 

Peu après, quatre se sont envolés.

ROM 20minutes commentaires LOPPSI censure net

L'article était initialement intitulé avec une citation « "Le Conseil constitutionnel n'a pas su protéger les libertés sur Internet" » et qui a été renommé quelques heures plus tard en… « Loppsi2: "La censure d'Internet ne résoudra rien" ». Une formule bien inspirée ?

Mise à jour 14 mars 2011


Sandrine Cochard, journaliste à 20Minutes, nous indique que apparemment, l'internaute en question a copié-collé son commentaires plusieurs fois ("6 fois pour être précise"), voilà pourquoi ses posts ont été modérés. L’intéressé a confirmé avoir posté puis reposé ses messages en fournissant ses explications détaillées sous notre actualité : si ses messages ont été repostés, c'est justement parce que les versions antérieures étaient effacées au fur et à mesure. D'ailleurs, nous avons du mal à comprendre pourquoi c'est seulement son dernier post qui a été conservé, non la première version antérieure...

Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 11/03/2011 à 15:07

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;