PCi Labs : Shinobi de BitFénix, un boîtier au prix assez séduisant

Mais qui n'est pas sans fonctionnalités pratiques 12
Annoncé avant-hier (voir notre actualité), le boîtier Shinobi de BitFénix est d’ores et déjà entre nos mains, pour subir un examen poussé. Ainsi, après la mise sur le marché du modèle « Colossus », le constructeur revient sur un design plus sage et sobre avec cette nouvelle version très abordable.

En effet, le tarif pratiqué n’excède pas les 59 € pour la version « Window » et 49 € pour celle de base. Une solution idéale pour une configuration économe ? En attendant de le savoir, voici nos premières impressions.

Une fois le colis arrivé, place au déballage afin de découvrir ce boîtier qui semble INtéressant sur le papier. Alors que le carton ne montre pas de signe d’INpact prononcé, nous avons malheureusement pu constater que la fenêtre en plexiglas a subi un choc, ce qui l’a endommagé à plusieurs endroits. Pourtant, les deux gros blocs en polystyrène étaient bien présents… cela n’a pas évité l’accident lors du transport. Les boîtiers avec une fenêtre en plexiglas sont logiquement plus fragiles, ce qui n'est parfois pas sans risque.

BitFénix Shinobi BitFénix Shinobi

Un extérieur sage, et du plastique de qualité

Avec son Shinobi, le constructeur renoue avec la sobriété, plus ou moins dans le même esprit que le modèle « Survivor ». Ici, pas de partie colorée, et encore moins de forme extravagante comme ce fût le cas avec le Colossus. Ses lignes assez plates lui confèrent un design très sage, ce qu'apprécieront sans nul doute une bonne majorité des utilisateurs.

BitFénix Shinobi BitFénix Shinobi

Au toucher, la qualité du plastique semble être très bonne, et surtout très agréable. Contrairement au plastique classique, le constructeur a opté pour une surface dite « Soft-Touch ». Selon la marque, cela permet également un nettoyage plus facile, ce que nous testerons. Quant à la structure en acier, l'épaisseur est suffisante, ce qui offre une bonne rigidité à l'ensemble.

À titre de rappel, ses dimensions sont de 205 x 460 x 490 mm pour un poids se situant aux alentours de 7 kg. Il peut accueillir tous les modèles de cartes graphiques puisque la longueur disponible est de 320 mm. Toutefois, étant donné que la cage à disque dur est orientée vers l'intérieur, il n'est pas improbable que certains emplacements ne soient plus accessibles lors de l'utilisation d'une carte graphique trop imposante.

Une connectique extérieure un peu légère

BitFénix ShinobiSituée sur le sommet du boîtier, la connectique externe ne comprend aucun cache, ce qui n'aurait été qu'un plus sur l'esthétique, tout en réduisant la présence de poussière. Bien que le plus dommage... soit tout simplement sa composition. Elle rassemble en effet quatre connecteurs USB 2.0, et les deux prises audio, rien de plus. Même si on reconnait que le tarif est bas, c'est dommage qu'il n'y ait pas au moins un connecteur USB 3.0 ou de l'eSATA, par exemple.

Juste à côté, on trouve les boutons « Power » et « Reset ». Comme on peut le remarquer, ce dernier est très petit, et il n'est vraiment pas évident d'appuyer dessus. Reste à voir dans la pratique, s'il faut appuyer jusqu'au bout du bouton pour l'actionner... ou pas.

À l'intérieur, c'est déjà bien mieux

Entièrement peint en noir, l'intérieur semble plutôt complet pour ce qui est des fonctionnalités. On dispose de plusieurs systèmes de fixation rapide sur l'ensemble des emplacements, ce qui est toujours agréable. En revanche, pour ceux au format 3.5", on regrettera l'orientation de la cage. De plus, il n'y a aucun système anti-vibration, reste à voir si cela ne sera pas dérangeant lors de nos tests.

BitFénix Shinobi BitFénix Shinobi

Ce modèle ne fait pas l'impasse sur les systèmes que l'on retrouve maintenant sur un grand nombre de boîtiers. On pense notamment aux différentes ouvertures, prévues pour les systèmes de refroidissement, ou encore pour le passage des câbles d'alimentation.

La qualité semble également au rendez-vous pour les finitions : bords arrondis, peinture uniforme, ajustement des différentes parties sont, au premier regard et au toucher, de bonne facture.

Un rack mobile compatible 2.5 et 3.5"

Passons maintenant au rack mobile, qui pourra être utilisé par les utilisateurs de SSD, par exemple. La fixation se réalise via quatre vis, puis une fois le rack remis dans son logement 5.25", il suffira d'appuyer sur le système de fixation rapide pour maintenir le tout. Un montage qui est relativement simple et rapide, même si on aurait bien vu un maintien par clips pour le SSD dans ce rack.

BitFénix Shinobi BitFénix Shinobi

En plus d'être compatible 2.5", il peut également accueillir les disques durs au format 3.5".

Plusieurs emplacements pour des ventilateurs avec filtres anti-poussière

Presque tous les emplacements dédiés à la ventilation ont un filtre, sauf celui situé en extraction à l'arrière, ainsi que sur le sommet. Un dernier point que l'on regrettera. Heureusement, les grilles de type nids d'abeilles sont assez fines, ce qui réduira tout de même la présence de poussière.

Ces filtres sont très basiques, loin des systèmes que l'on peut trouver sur les boîtiers plus coûteux. Mais d'un côté, leur présence est fortement appréciable pour éviter de se retrouver trop rapidement avec un nid à poussière dans le boîtier.

BitFénix Shinobi BitFénix Shinobi BitFénix Shinobi

Notons que l'accès aux filtres est pour le moins rapide, puisque la façade ainsi que le sommet sont juste clipsés au châssis. Tout en bas de la façade, on a un passage pour passer sa main, et ainsi tirer doucement vers soit pour la déclipser. On retrouve également le même système à l'arrière du sommet.

Au total, ce modèle peut accueillir jusqu'à sept ventilateurs, bien que seuls deux 120 mm soient fournis d'origines sur la version « Window ». Vous pouvez retrouver la composition du système de refroidissement sur l'actualité d'annonce du Shinobi.

Quelques points forts, bien que tout ne soit pas parfait

Certes, quelques reproches ont été formulés, mais cela est encore acceptable, compte tenu du tarif. Toutefois, il sera intéressant de vérifier plus en détail si le montage est facile, et si les performances du refroidissement sont correctes. Car comme nous pouvons le voir, ce modèle n'est pas dépouillé sur les fonctionnalités, ce qui est très INtéressant. Nous verrons lors de l'article complet, si elles sont suffisantes pour en faire de ce Shinobi un choix idéal.

-------------------------
Désormais, si vous avez une remarque, une idée ou une question concernant les PCi Labs, direction le forum.
Par Julien Arrachart Publiée le 10/03/2011 à 05:05
Publicité