Bada 2.0 : Samsung présente les nouveautés de son futur système

L'enfer du mobile 28
Durant le Mobile World Congress, de nombreux constructeurs ont annoncé leurs nouveautés. Beaucoup étaient centrés autour d’Android, notamment de la version 3.0, Honeycomb, et des multiples tablettes qui allaient arriver dans les prochains mois. Android, comme iOS, représente un très large écosystème, derrière lequel se profile doucement Windows Phone 7. D’autres sont encore plus éclipsés, et c’est le cas par exemple de Bada, le système de Samsung. Pourtant, la version 2.0 vient d’être annoncée et elle n’est pas avare de nouveautés.

bada 

Bada est le système d’exploitation qui équipe les Wave I et II, deux téléphones ayant particulièrement bien marché pour Samsung. L’interface se base énormément sur celle d’iOS dans sa présentation générale, avec la classique grille d’applications. Samsung s’était d’ailleurs bien débrouillé en obtenant rapidement des versions Bada de nombreuses applications célèbres telles que Shazam.

Multitâche, webkit, HTML5...

Bada 2.0 apporte en premier lieu le multitâche, c’est-à-dire la possibilité de faire fonctionner plusieurs applications en même temps. Sur les plateformes mobiles, il ne s’agit pas réellement d’un multitâche complet, mais d’un certain nombre d’API capables de maintenir actives des fonctionnalités clés.

Bada 2.0 viendra également gratter là où ça démange, notamment chez Apple et Microsoft, avec la prise en charge de Flash Lite 4, ce que ni iOS ni Windows Phone 7 ne supportent. Cette version spécifique de Flash est loin d’être aussi complète que celle pour machines de bureau, mais elle assure au moins le minimum.

Les applications Web pourront utiliser également le HTML5, grâce notamment à un navigateur basé sur Webkit. Ce moteur de rendu devient d’ailleurs assez omniprésent, puisqu’il équipe déjà Safari dans iOS et Android. Cela signifie d’ailleurs que des applications web pensées pour Android ou iOS devraient fonctionner sans aucun problème sur Bada 2.0.

On notera également la gestion des NFC. Les Near Field Communications sont une technologie qui n’est pas récente, mais que l’on devrait voir rapidement envahir le marché des smartphones, surtout cette année. L’interface sera également revue, et les applications WAC (Wholesale Applications Community) seront également prises en charge.

Et un nouveau SDK bien sûr

Et puisqu’un système d’exploitation ne serait rien sans un écosystème l’accompagnant, un nouveau SDK sera proposé aux développeurs. Il sera utilisable sous Windows, Mac OS X et Linux et contiendra notamment un nouvel analyseur de code, ainsi qu’un émulateur plus rapide que l’actuel.

Actuellement, Bada possède une boutique présentant environ 6000 applications à disposition des utilisateurs. Seulement voilà, Samsung est désormais à cheval sur trois systèmes d’exploitation : Bada, Android, et Windows Phone. Le constructeur est devenu un énorme concurrent, mais il est vrai que l’on peut se poser des questions sur l’avenir réel de Bada dans un marché aussi concurrentiel. D’autant que d’autres, tels que Blackberry et WebOS, n’ont pas dit leur dernier mot. 
Publiée le 25/02/2011 à 17:18 - Source : Samsung
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité