Intel officialise Light Peak : ThunderBolt est né

Paré à croquer la pomme 90
Annoncé à l'IDF 2009, la technologie LightPeak (voir notre visite des labos californiens du fondeur) était une promesse plutôt alléchante : un connecteur et un câble uniques, pouvant transporter plusieurs protocoles, à une vitesse pouvant atteindre les 10 Gbps... dans un premier temps. Après de nombreux mois d'attente et de rumeurs, nous avons enfin du concret : ThunderBolt.

Intel ThunderBoltDéjà évoquée dans nos colonnes concernant les nouveaux Macbook Pro d'Apple, qui viennent d'être dévoilés, ThunderBolt est donc finalement le nom de la technologie qui sera proposée par Intel et exploitée par la marque à la pomme.

Dans la pratique, elle prendra la forme d'un connecteur Mini DisplayPort, compatible avec les périphériques existants, mais qui sera aussi capable de faire transiter un flux de type PCI Express.

Intel ThunderBolt

Le tout pourra atteindre une vitesse maximale de 10 Gbps, de manière bi-directionnelle, et exploitera des câbles en cuivre ou en fibre optique, ce que nos sources nous avaient confirmé récemment. Nous ne savons par contre pas quelles seront les éventuelles distinctions en terme de débit entre les différents types de câbles, pour le moment.

Cette technologie dispose d'autres avantages tels que le « Daisy chaining » qui permet de relier plusieurs produits ensemble, sous la forme d'une chaîne, tout en leur permettant d'interagir directement les uns avec les autres.

Intel ThunderBolt Intel ThunderBolt

Ainsi, un ordinateur pourra être relié à un écran, qui serait lui-même relié à un disque dur. L'ordinateur pourra alors accéder directement aux données du disque dur comme s'il y était directement connecté.

L'alimentation pourra aussi être fournie par les câbles ThunderBolt, mais nous n'avons pas encore d'informations quant à l'intensité et à la puissance disponible. 

Reste une grande inconnue, qu'évoquait déjà Vincent hier : l'usage qui sera mis en avant par Apple et Intel. Le site du fondeur évoque un partage rapide de vidéo via QSV (voir notre dossier), la nouvelle technologie d'encodage vidéo matériel intégré aux processeurs Core de seconde génération, la sauvegarde et le partage de données... mais la porte est ouverte à bien d'autres choses : une carte graphique externe pourrait être ainsi connectée via ThunderBolt, bien que cela ne semble pas encore au programme.

macbook air

On imagine aussi que des machines telles que le MacBook Air, à qui l'on reprochait son manque de connectique, pourraient aussi profiter d'une telle technologie, et enfin permettre des transferts de données rapides.

Intel annonce enfin que de nombreux constructeurs supportent ThunderBolt et proposeront des périphériques adaptés. Il ne reste donc plus qu'à attendre pour voir de quelle manière cela se concrétise, et si le monde PC est aussi concerné... ou pas.
Publiée le 24/02/2011 à 16:54
Publicité