MeeGo : Intel n'abandonne pas et cherche des partenaires

L'espoir, c'est la quintessence des illusions humaines 83
Non, l’accord entre Nokia et Microsoft ne signera pas la mort de MeeGo. Intel, à l’origine de MeeGo en compagnie de Nokia (MeeGo est le fruit de Moblin d’Intel et Maemo de Nokia), l’a affirmé à Londres, lors d’une rencontre avec des analystes. Et puisque Nokia misera sur Windows Phone 7 dans le futur, il ne reste alors qu’une seule solution pour le fondeur : trouver de nouveaux partenaires.

MWC 2011 MeegoConçu pour être adapté sur différents produits (smartphones, tablettes, netbooks, etc.), le système d’exploitation open source MeeGo, basé sur Linux, devra automatiquement être accueilli par de nouveaux constructeurs s’il veut passer l’année 2011. En effet, seul un et unique smartphone Nokia exploitera l’OS cette année a-t-on annoncé.

Selon Paul Otellini, le PDG d’Intel, le choix de Nokia pour Windows Phone 7 était purement financier. Otellini note d’ailleurs que s’il avait été à la place de Stephen Elop (le PDG de Nokia), il aurait plutôt opté pour Android s’il devait choisir entre les deux et abandonner MeeGo.

Reste qu’Intel ne compte pas pour autant abandonner son bébé : « Nous allons trouver d'autres partenaires. Les opérateurs veulent encore un écosystème tiers et ils veulent un écosystème ouvert, et c'est la chose qui stimule notre motivation. »

Le plus dur reste néanmoins à faire. Android phagocyte toutes les attentions des constructeurs et MeeGo devra être particulièrement performant et attrayant pour convaincre le marché.

La domination d’Apple et de Google crée néanmoins des problèmes, et les opérateurs cherchent effectivement des alternatives. Windows Phone 7 en est une. Mais y a-t-il assez de place pour MeeGo ?
Publiée le 17/02/2011 à 16:01 - Source : Reuters
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité