S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Paul Rouget, Mozilla : « IE9 n’est pas un navigateur moderne »

A voile plutôt qu'à vapeur

La sortie d’Internet Explorer 9 en Release Candidate ne sera pas passée inaperçue. L’enchaînement des versions des butineurs chez les éditeurs a créé ses propres « modes » : des annonces à grand renfort de support des standards du web, de performances, de sécurité, etc. Microsoft y est allé bien sûr de ses propres arguments, et certains n’ont pas du tout été appréciés. C’est ainsi que Paul Rouget, "Tech Evangelist" chez Mozilla, tire à gros boulets sur le navigateur de Microsoft.

ie9

À la question « Internet Explorer 9 est-il un navigateur moderne ? », Paul Rouget répond clairement « Non ». L’affirmation appelle rapidement une nuance : « IE9 est définitivement meilleure qu’IE8 est un pas dans la bonne direction, mais je ne crois qu’il soit un vrai navigateur moderne, et je vais vous dire pourquoi. »

Au centre de la polémique se trouve en fait la communication de Microsoft. L’éditeur n’hésite pas à mettre en avant le fait que dans ses propres tests soumis et validés par le W3C, Internet Explorer 9 brille par ses résultats :

ie9 

Évidemment, il s’agit des tests proposés par Microsoft. Qu’ils aient été validés ou non par le W3C ne change rien au fait que si Microsoft les met en avant, c’est bien pour montrer son navigateur sous un jour très positif. Or, de la même manière que la firme indiquait que des tests comme Acid3 étaient sélectifs puisqu’ils ne représentaient qu’une petite partie de toutes les technologies, elle reprend le même principe : dans le cas présent, seule une partie des dizaines de milliers de tests nécessaires est affichée.

Pour bien montrer la différence, Paul Rouget pointe plusieurs sources. Premièrement, puisque Microsoft parle de tests ayant trait au « monde réel », voici les résultats sur Caniuse.com, qui résume l’ensemble des technologies supportées par chaque version de chaque navigateur :

ie9 

Internet Explorer 9 supporte en l’état 61 % des technologies listées sur Caniuse, contre 87 % pour Firefox, actuellement en bêta. Rouget appuie encore un peu plus en donnant le score obtenu par Firefox 3.6, qui est la version proposée officiellement par Mozilla : 65 %. Sur Caniuse, on trouve d’ailleurs un commentaire indiquant que la RC1 d’Internet Explorer 9 représente le plus gros saut dans un score opéré par une nouvelle version d’un navigateur, mais cela la place quand même au niveau de Firefox 3.6.

Paul Rouget donne également le résultat obtenu par la Release Candidate d’IE9 sur le site HTML5test :

ie9 

Même si ces résultats sont sans appels, ils sont encore derrière ceux obtenus par l’actuelle version stable 9.0 de Chrome : 285, +13 points bonus.

Le développeur poursuit avec une liste de quelques éléments non supportés par cette Release Candidate :
  • Application Cache (offline)
  • Web Workers (threads in JavaScript)
  • HTML5 Forms (validation mechanism, CSS3 selectors)
  • JavaScript Strict Mode
  • ForeignObject (embed external content in SVG)
  • SMIL Animations (SVG animations)
  • File API
  • WebGL (3D)
  • CSS3 Transitions (for animations)
  • CSS3 Text Shadow
  • CSS3 Gradients
  • CSS3 Border Image
  • CSS3 Flex box model
  • ClassList APIs
  • FormData
  • HTML5 History API
  • Drag'n Drop from Desktop
  • Etc.
Nous pouvons d’ailleurs nous-mêmes repérer facilement l’absence de support d’un des éléments : les ombrages de texte dans les CSS3. Sur notre comparateur Prix du Net, nous les utilisons pour certains titres (ceux en orange dans les barres grises) :

ie9 css3 ombres 

Le résultat dans Chrome montre le résultat normal. Sous Internet Explorer 9, l’ombrage disparaît :

ie9 css3 ombres 

Rouget indique tout de même que la gestion de la balise vidéo, d’une partie des CSS3, du SVG, des éléments Canvas ou encore de la géolocalisation sont de bonnes choses, mais qui existent depuis des années, cinq pour SVG et Canvas. Donc un navigateur plus moderne oui, mais moderne, non.

La guerre de communication est loin d’être terminée.
Source : Paul Rouget
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 16/02/2011 à 16:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;