S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

HTML5 : appel à commentaires en mai 2011, standard en 2014

Aux claviers citoyens !

html5Le sujet du HTML5 est vaste et particulièrement mouvant. Le nom désigne à la fois un langage de structuration des pages web et une appellation fourre-tout dans laquelle on retrouve des technologies attenantes, mais séparées. On apprend désormais que l’objectif du W3C est de publier la version finale de ce standard en 2014.

Des commentaires et des tests

D’ici une période d’environ trois ans, le HTML5 va donc entrer en phase de finalisation, et ce n’est pas nécessairement la plus courte. Le parcours sera jalonné par certains temps forts, notamment le prochain, en mai 2011 : le « Dernier appel » à commentaires, une « étape importante marquant la satisfaction des exigences techniques ». Le Consortium ajoute que durant cet appel, les communautés de développeurs seront invitées à donner leurs commentaires sur l’ensemble des spécifications.

Et après ? Une fois l’ensemble des commentaires récoltés et pris en compte, le groupe de travail va se consacrer aux retours d’expérience des « implémenteurs ». Qui sont-ils ? Tout simplement tous ceux qui prennent les spécifications HTML5 pour les intégrer dans un produit, et cela commence par tous les éditeurs qui proposent un navigateur. Google, Microsoft, Opera, Mozilla, Apple et d’autres vont donc vérifier la qualité de leur implémentation, éventuellement soulever des problèmes, etc. en outre, cette phase n’apporte aucune garantie que tous les éditeurs implémenteront la même proportion du standard.

C’est justement à cause de ce problème que de multiples tests seront menés dans la dernière phase afin que le niveau d’interopérabilité soit le plus élevé possible. Dans l’idéal, le HTML5 vise un mantra légendaire : « coder une fois, avoir le même résultat partout ». Ce devrait être relativement le cas sur l’ensemble des spécifications supportées par tous les navigateurs, créant ainsi une forme de tronc commun que les développeurs web devront connaître pour éviter de créer trop de versions différentes de leurs pages.

Au-delà du HTML5, il n'y aura que le HTML

Il faut également considérer que la situation autour du HTML5 a évolué. Bien que ce standard soit particulièrement vital pour l’industrie, le processus de gestation a soulevé des problèmes, ainsi qu’un questionnement sur la viabilité de la méthode. Le HTML5 sera ainsi la dernière version à posséder un numéro d’identification. Le standard HTML est maintenant considéré comme un document « vivant » dont les détails vont évoluer avec la demande.

Prochainement, le WHATWG (Web Hypertext Application Technology Working Group), qui regroupe les éditeurs de navigateurs, ne parlera plus que de HTML tout court. Durant le processus de maturation de HTML5, la liste exacte des spécifications était en constante évolution, et elle ne sera d’ailleurs terminée qu’en mai prochain avec le dernier appel. Le HTML devient une norme en constante évolution dans laquelle les demandes seront prises en compte  au fur et à mesure.

Le modèle des « snapshots » ne sera donc plus utilisé, un snapshot étant un instantané pour indiquer aux membres du groupe de travail « voilà où nous en sommes ». Même sort pour les appels aux commentaires et aux implémentations. Le tout est remplacé par un processus plus souple, applaudi sur le blog du célèbre Ian Hickson (auteur des tests Acid2 et 3, l’un des auteurs des spécifications HTML5, etc.).

Pour résumer, le HTML est un standard vivant dont la version 5 sera la dernière numérotée. Celle-ci aura en mai prochain un dernier appel aux commentaires, suivi d’une longue phase de test et de vérification. D’ici là, la norme sera devenu le principal argument commercial des navigateurs.
Source : W3C
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 15/02/2011 à 09:48

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;