S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Sony publie une « Master Key » de sa console PS3 sur Twitter

#Amateur

Sony intente en ce moment plusieurs procès à l'encontre des personnes à l'origine du hack de sa console et tente de décourager les autres de poursuivre dans cette voie. C'est donc dans ce climat relativement tendu que le géant nippon publie, via un de ses comptes officiels Twitter, l'USB « Master Key ».

Sony PS3 Twitter Master Key Dongle USB 

Il faut d'abord savoir que Kevin Butler est en fait un personnage fictif créé par Sony. Il prend le rôle imaginaire de Vice-Président de la division PlayStation, répond aux questions des consommateurs et assure également la promotion des produits de la firme, il s'était d'ailleurs fait connaître pour le lancement de Move. Sur Twitter, il agit sous le pseudo @TheKevinButler.

Tout est donc parti d'un message posté par @Exiva à l'intention de ce dernier. Il donnait la clef de chiffrement accompagnée du message suivant : « Come at me » (viens à moi). Kevin décide alors de répondre à la petite provocation en « retwittant » le message et en ajoutant : « Lemme guess... you sank my Battleship ? » (que l'on pourrait traduire par : laisse-moi deviner... tu as coulé mon cuirassé ?). Le problème c'est qu'il a, par la même occasion, diffusé la clef aux quelque 70.000 personnes qui le suivent.

Pour finir, il y a eu un épilogue avec la réponse de @Exiva, qui ne manque visiblement pas d'humour : « If by “Battleship” you mean “PS3 Security” Then yes, Kevin. I sank your battleship » que l'on traduirait par « Si par Cuirassé, tu veux dire la sécurité de la PS3, alors oui Kevin, je l'ai coulé »

Bien évidemment, le message a depuis été effacé et, même si l'on n'apprend rien de vraiment nouveau (la clef est facilement trouvable sur internet depuis plusieurs semaines), la situation est pour le moins cocasse et embarrassante pour Sony qui lutte activement contre le piratage de sa console.

Notez que vous pouvez également nous retrouver sur Twitter : PC INpact, les PCi Labs et enfin Prix du Net.
Source : Engadget
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 12/02/2011 à 15:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;