S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Apple développerait un iPhone plus petit, vendu environ 200 $

Des clients à conquérir ? Oui là-bas vers la droite

Un iPhone plus petit ? C’est la nouvelle rumeur qui court actuellement, soutenue et alimentée par plusieurs sources. La question du pourquoi un tel iPhone trouve rapidement des réponses : l’iPhone est un bon produit, mais un produit unique et cher. Apple ne possède pas de gammes, seulement un produit star qui évolue une fois par an. Résultat, le petit robot vert s’insinue partout.

apple iphone 4

Android gagne du terrain en visibilité, c’est indéniable. Les seules ventes du Samsung Galaxy S (10 millions) montrent à quel point le système de Google se répand. Et il peut le faire via un angle d’attaque contre lequel Apple ne peut pas grand-chose actuellement : une progression sur les trois gammes, si tant est que l’on puisse parler d’entrée de gamme dans le secteur des smartphones. Et ajoutons en outre : une progression qui va se faire sur de multiples appareils, les tablettes n’étant qu’un exemple.

Bloomberg cite plusieurs sources selon lesquelles Apple a bien compris le problème. La solution envisagée serait de produire une version moins onéreuse de l’iPhone, basée sur les composants actuels de la quatrième version. La sortie se déroulerait donc en même temps que celle de la prochaine mouture, dans quelques mois.

L’arrivée de cet iPhone plus abordable serait donc permise par la réutilisation d’une partie des pièces de l’iPhone 4. Les coûts de production chutant, la base servirait à produire un téléphone lui aussi moins cher. Mais les sources de Bloomberg indiquent qu’il serait également plus petit, ce qui signifie très clairement avec une résolution d’écran moindre. Cette dernière est d’ailleurs l’un des points forts de l’iPhone 4 : 960 x 640 pixels sur 3,5 pouces.

Le marché de la téléphonie devient celui des écosystèmes logiciels. La bataille que se livrent iOS et Android se règle à coups d’annonces sur des centaines de milliers d’applications disponibles. Microsoft arrive avec son Windows Phone 7 et met l’accent lui aussi sur les développeurs, conscient de l’obligation de se battre sur ce point. Lancer un nouvel iPhone revient donc à attaquer d’autres segments pour répandre iOS, et avec lui l’écosystème qui l’accompagne.

Principal facteur de succès : le tarif. Et sur ce créneau, les sources de Bloomberg ont parlé d’un prix aux alentours de 200 dollars nu, ce qui ne représente même pas le tiers de l’actuel iPhone 4. Un tel tarif permettrait de se diffuser dans les marchés actuels, mais également d’en attaquer de nouveaux. L’iPhone n’est en effet pas présent dans un nombre élevé de pays, et certaines zones sont pratiquement vides pour le moment : l’Europe de l’Est, l’Amérique du Sud ou encore une partie de l’Asie.

Pour autant, la situation peut encore évoluer. Bloomberg indique que les sources se basent sur un prototype en cours de développement. Il ne s’agit donc pas forcément d’un projet validé, mais il comporte quelques spécificités qui montrent qu’Apple chercherait un petit iPhone universel. Ainsi, il serait capable de gérer à la fois les communications GSM et CDMA. Ce pourrait être également l’occasion de lancer les fameuses cartes SIM intégrées, développées en partenariat avec Gemalto et dont nous avions parlé il y a quelques mois.

L’Inde et la Chine restent à conquérir en majeure partie, et avec elles leurs centaines de millions de clients potentiels.
Source : Bloomberg
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 11/02/2011 à 16:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;