Un smartphone fonctionnel équipé de Medfield chez Intel

Intel qui rie, Intel qui pleure... 25
Si nous vous relations hier un problème majeur concernant les chipsets H67 et P67 accompagnant les processeurs Sandy Bridge, il y a quand même de bonnes nouvelles du côté d'Intel. La semaine dernière, les grands patrons de la société ont présenté l'avancée de leurs projets en cours à l'ensemble des employés des divisions ventes et marketing. Et c'est notamment le cas du marché des smartphones où le fondeur a tout à prouver.

Medfield smartphone
(crédit photo : Maemo.org)

Anand Chandrasekher, vice président de la division ultra mobilité, a montré un prototype fonctionnel d'un téléphone embarquant un SoC Medfield. Il tourne sous le système d'exploitation codéveloppé avec Nokia et mis sous la tutelle de Linux Fundation : Meego.

IDF09 Day 2 Moorestown
 
Pour l'instant, nous n'avons pas encore de détail technique sur la puce à proprement parler à part que nous aurons un dérivé d'Atom, mais c'est déjà un signe encourageant de voir un tel prototype ressemblant enfin à un smartphone. On se souvient des MID ou encore de Moorestown, qui n'ont finalement rien donné dans la pratique.

Intel arrivera-t-il à imposer sa puce Medfield dans un monde où les puces ARM règnent sans partage ? Rien n'est moins sûr, même si quelques signes encourageants, comme l'arrivée « d'Android en version X86 » dès le second trimestre de cette année, peuvent être interprétés comme une bonne nouvelle.

Nous en saurons certainement plus lors du Mobile World Congress qui se tiendra du 14 au 17 février prochain à Barcelone où Intel sera présent. À suivre...
Publiée le 01/02/2011 à 16:30
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité