Smartphones : Google Android devant Symbian fin 2010 ?

Une semi-surprise 165
Si Nokia est toujours le n°1 mondial et incontesté des ventes de téléphones mobiles et de smartphones, ses parts de marché s’effritent néanmoins trimestre après trimestre. Et la fin de l’année 2010 a même été particulièrement violente pour le géant finlandais, qui a vu ses parts de marché passer de 38 à 30,6 % dans le secteur des smartphones. La faute à Apple et RIM, mais aussi à un OS mobile aujourd’hui démocratisé : Google Android.

Suivant une tendance amorcée depuis un moment déjà aux États-Unis, les ventes mondiales d’appareils fonctionnant sous Android ont donc atteint des sommets lors du dernier trimestre 2010, à en croire l’institut Canalys.

Smartphones Q4 2010 Android Canalys

Avec 33,3 millions de smartphones vendus, contre 31 millions pour Nokia (Symbian), Android a ainsi représenté 32,9 % des ventes, contre 30,6 % pour le Finlandais. Suivent Apple (iOS) et RIM (BlackBerry OS) avec respectivement 16 et 14,4 % des ventes. Microsoft, malgré Windows Phone 7, reste bien loin derrière, avec 3,1 % du marché.

Selon Canalys, Samsung et HTC représentent à eux deux 45 % des produits Android écoulés. LG et Acer ne sont cependant pas en reste et grimpent rapidement, notamment le premier nommé.

Bientôt des smartphones Nokia sous... Android ?

Au total, 101,2 millions de smartphones ont trouvé preneur rien qu’au dernier trimestre 2010 dans le monde, soit une croissance de 88,6 %. Hormis Apple, qui a pu suivre la cadence (+85,9 %), seul Android a tout écrasé sur son passage, avec une progression nette et sans bavure : +615,1 %. Ses parts de marché sont ainsi passées d’une année sur l’autre de 8,7 à 32,9 %. Une performance ahurissante, au point que la dernière rumeur du moment prête à Nokia l’envie d’adopter Android… une idée encore impensable il y a quelques mois.

Géographiquement, la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a totalisé 38,8 millions de smartphones vendus (+90 %) et est toujours dominée par Nokia, tout comme en Asie Pacifique. Historiquement leader en Amérique Latine, Nokia s’est néanmoins fait doubler d’un million d’unité par RIM. Le Canadien domine ainsi tout le continent américain, puisque l’Amérique du Nord lui appartient.

HTC se fait une petite place au soleil

Canalys note d’ailleurs qu’aux États-Unis, pays où se vend le plus de smartphones dans le monde (deux fois plus qu’en Chine), si RIM et Apple sont sans conteste les deux leaders du marché, HTC se positionne en tant que troisième constructeur de smartphones, principalement grâce à Android bien sûr, mais aussi à Windows Phone 7.

Sur toute l’année, environ 300 millions de smartphones ont été vendus, affichant une croissance de 80 % environ.

Enfin, selon les derniers chiffres officiels publiés par les sociétés concernées, voici le top 5 des constructeurs de téléphones portables dans le monde lors du dernier trimestre 2010 :
  1. Nokia : 123,7 millions (453 millions sur l’année)
  2. Samsung : 80,7 millions (280 millions sur l’année)
  3. LG : 30,6 millions
  4. ZTE : 16,8 millions
  5. Apple : 16,2 millions
La montée en puissance du Chinois ZTE, qui casse les prix, est ici évidente, au point de dépasser la Pomme. Ses ventes sur l’année ont d’ailleurs été de 51,8 millions d’unités (+94 %). Et rien n’indique que l’année 2011 ne confirmera pas cette tendance.
Publiée le 31/01/2011 à 14:39
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité