S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft emballée par les utilisations détournées du Kinect

Piratez nous ! Parlez de nous !

Le lancement du Kinect, le fameux capteur de mouvements de la Xbox 360, s’est très bien passé pour Microsoft. À tel point d’ailleurs qu’on se demande si la firme de Redmond avait réellement anticipé un tel succès : plus de huit millions d’unités vendues sur les 60 premiers jours. Le produit restera longtemps en interne comme un exemple flagrant de « produit qui marche ». Et ce n’est pas près de s’arrêter : non seulement les hackers s’en sont donné à cœur joie, mais Microsoft apprécie visiblement le résultat.

xbox 360 kinect

Oui, la société est particulièrement emballée par toute cette agitation. Par la voix du bloggeur Steve Clayton et à travers un billet officiel, la firme se dit « excitée » par les nombreuses tentatives qui sont faites actuellement. Non seulement le Kinect se retrouve détourné de son utilisation première, à savoir le contrôle des jeux via des mouvements du corps, mais il ne s’agit pas en vérité que de hackers : de nombreux scientifiques, des universités et divers chercheurs l’utilisent pour monter des projets assez variés.

Sur le blog officiel, on peut lire que Microsoft réitère sa volonté de se diriger vers les NUI, pour Natural User Interfaces, un concept qui doit permettre une utilisation beaucoup plus naturelle (d’où le nom) de nos machines, en mettant de côté un clavier et une souris presque dépassés. Presque, car ils seront encore présents pendant longtemps dans bien des utilisations : on ne rédigera pas un rapport dans Word avec le Kinect demain matin. Mais le fait de parler des NUI permet à la firme de profiter du vent qui se lève sur son capteur :

« Les technologies naturelles et intuitives comme le Kinect peuvent être davantage qu’une bonne plateforme pour les jeux et les loisirs : elles ouvrent des opportunités énormes pour s’attaquer à des problèmes de société tels que la santé, l’éducation et l’offre d’un meilleur accès aux personnes handicapées. »

Et Clayton de se lancer dans un exposé intéressant sur l’état des technologies impliquées dans les NUI à travers le monde, tout en déplorant le fait qu’elles soient encore mal connues, avant de revenir sur le Kinect :

« Le Kinect pour la Xbox 360 inspire des inventions dans pratiquement toutes les parties du monde. Plus de huit millions d’unités ont été vendues durant les 60 premiers jours et l’enthousiasme que nous percevons dans la communauté scientifique, plus spécialement dans les communautés de la recherche et académiques, autour des applications potentielles du Kinect, est enthousiasmant à voir. »

Il cite ainsi l’exemple des étudiants du Biorobotics Lab de l’université de Washington qui ont couplé le Kinect à un appareil PHANTOM Omni Haptic pour explorer de quelle manière la chirurgie robotisée pourrait être améliorée par le sens du toucher. Le concept fournirait au chirurgien des renseignements sur les zones non coupées, formant une barrière ressentie par le médecin. Pour Clayton, le Kinect n’est qu’un premier pas vers un futur nettement plus réjouissant :

« Bien que ces idées et projets en soit à des degrés variés d’avancement, on ne peut qu’être inspiré et rêver de ce qui pourrait venir ensuite. Imaginez un monde où des médecins aux antipodes de la planète utilisant cette technologie pour traduire leur conversation en temps réel pour diagnostiquer rapidement un patient. Imaginez un monde où des étudiants dans la campagne française pourraient faire un voyage à la Grande Muraille de Chine en utilisant une technologie d’immersion virtuelle en 3D, tandis que leurs homologues chinois font de même avec le Louvre à Paris. Lorsqu’on leur présente ces scénarios potentiels, les trois quarts des consommateurs interrogés indiquent qu’ils sont excités par la manière dont ces exemples montrent comment la société pourrait être améliorée par des technologies si naturelles et intuitives ».

Toutefois, il sera bon de se rappeler que Kinect sert pour le moment à jouer au javelot, à lancer une boule de bowling ou encore à sauter à deux dans un canoë sur les flots d’une rivière déchaînée.
Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 26/01/2011 à 17:49

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;