S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Les tablettes cartonnent en France, les liseuses font un bide

Comme c'est étonnant

Le marché des tablettes tactiles, dominé par l’iPad d’Apple, est bien réel en France. Tout du moins si l’on en croit les chiffres de GfK, qui annonce 435 000 tablettes écoulées en 2010, dont 160 000 rien qu’au mois de décembre !

ipadSi aucun détail n’est donné, nous savons néanmoins que Samsung a vendu 50 000 Galaxy Tab dans l’Hexagone, et que Archos et Dell en ont écoulé quelques dizaines de milliers. Après un simple calcul, on peut donc penser qu’Apple à lui seul a vendu donc au minimum 300 000 tablettes. Voire plus de 350 000…

Selon GfK, le prix moyen des 435 000 tablettes était de 505 euros en 2010, soit un chiffre d’affaires total de 220 millions d’euros. Avec l’arrivée de nombreux acteurs et une possible légère baisse des tarifs, GfK prévoit qu’un million de tablettes trouveront preneurs en 2011 rien qu’en France, ce qui laisse penser que les ventes mondiales de ces produits atteindront des sommets. Les netbooks, pour leur part, s’écouleront à 1,4 million d’exemplaires en 2011 prévoit l’institut, contre 1,3 million en 2010.

Autre chiffre donné par GfK, la 3G n’est pas un grand succès concernant les tablettes. Seules 30 % d’entre elles disposent en effet d’une telle connectique, preuve que le Wi-Fi suffit largement à la plupart des utilisateurs.

Le bide des liseuses

Quant aux liseuses de livres électroniques, François Klipfel, le directeur général adjoint de GFK, n’a pas été tendre avec elles, sans toutefois dévoiler de chiffres à leur sujet : « Pour l'instant, ça ne serait pas correct d'en parler » a-t-il ainsi argumenté selon Clubic, présent lors de la conférence organisée par GfK. « On ne voulait blesser personne » a même précisé ce même directeur adjoint, selon Le Point.

Si le livre électronique a réellement percé en Amérique du Nord, ce n’est pas le cas en Europe, et particulièrement en France. Or avec l’explosion des tablettes tactiles, dont les écrans ne sont pourtant pas spécialement conçus pour la lecture, l’avenir des liseuses s’annonce sombre dans l’Hexagone…
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 26/01/2011 à 17:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;