S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

NVIDIA annonce sa GeForce GTX 560... Ti à 229 €

Retour vers le passé

Comme prévu, NVIDIA dévoile aujourd'hui son nouveau bébé de coeur de gamme et semble vouloir jouer sur la corde sensible des « anciens » avec une dénomination qui ne sera pas sans rappeler les GeForce 3 Ti 500 et autres GeForce 4 Ti 4200.

GeForce GTX 560 TiEt il faut dire que cette GeForce GTX 560 Ti est la bienvenue, tant la gamme de NVIDIA semblait creuse ces derniers mois au niveau du milieu de gamme. En effet, entre la très INtéressante GTX 460 et la plus récente GTX 570, nous n'avions rien de bien attractif à nous mettre sous la dent.

Les GTX 465 / 470, connues pour leur consommation et leur chauffe excessive, ne devenaient attirantes que via des baisses de prix et autres soldes, ce qui laissait le champ plutôt libre à AMD et ses Radeon HD 6800 / 6900.

Le constructeur a donc planché sur une nouvelle puce, connue sous le nom de code GF114. Toujours gravée en 40 nm, elle compte 1.95 milliards de transistors tout comme le GF104 des GTX 460 dont elle semble être une nouvelle révision avec quelques améliorations sur lesquelles NVIDIA reste assez vague.

GTX 560 Ti... une GTX 460 qui a mangé des hormones de croissance

Mais même si l'on reste sur deux GPC (Graphic Processing Clusters), on a droit un SM (Streaming Multiprocessors) supplémentaire pour un total de 384 CUDA Cores. Un gain de 14 % par rapport au GF104 qui se retrouve aussi au niveau des unités de texture. On reste par contre sur 32 ROP, un cache L2 de 512 ko et un bus de 256 bits.

Tableau - GPU - NVIDIA GeForce - 11-01-25 15h00 

La fréquence du GPU est pour sa part augmentée de 22 % (soit 822 MHz) mais on nous promet déjà des overclocking dépassant le GHz sans problème. Il faudra vérifier ce qu'il en est lors des tests.

1 Go de GDDR5 accompagnent la puce, le tout à une fréquence de 2004 MHz soit un gain de 11 %. Il en est donc de même de la bande passante mémoire alors que la capacité de traitement théorique de la puce augmente au final de 39 %.

Des chiffres théoriques proches de la GTX 570... qu'en sera-t-il dans les faits ?

On se retrouve alors sur des chiffres proches de la GTX 570. Il sera INtéressant de voir si, dans la pratique, les cartes sont si proches que cela ou si la présence de 448 unités de traitement, moins rapides, au sein de cette dernière, lui permet de se démarquer.

D'après nos premiers tests, c'est le cas, puisque l'on note un avantage de 15 à 20 % en moyenne pour la GTX 570, mais pour un tarif supérieur de 50 %.

GeForce GTX 560 Ti

Le tout se fait au sein d'un TDP qui évolue peu, puisqu'il passe de 160 watts à 170 watts. Le PCB de la carte grimpe par contre de quelques centimètres (241 mm contre 210 mm précédemment) soit autant que les GTX 465 / 470.

La connectique est identique au restant de la gamme. On retrouve ainsi deux sorties DVI-DL et une Mini HDMI 1.4a. Il n'y a qu'un seul connecteur SLi. Il sera donc possible de cumuler les performances de deux cartes uniquement.

Un ventirad amélioré et un étage d'alimentation renforcé... pour l'overclocking

Le ventirad reste sur le même principe que pour la GTX 460 mais gagne tout de même un caloduc. D'après nos essais, celui-ci s'avère relativement silencieux et ne se fait légèrement entendre que sous Furmark, boîtier fermé.

GeForce GTX 560 Ti GeForce GTX 560 Ti

Du côté de l'étage d'alimentation, NVIDIA annonce l'avoir renforcé avec la présence de quatre phases. On retrouve aussi deux connecteurs de type PCIe à six broches, ce que le caméléon explique par sa volonté de favoriser l'overclocking de ce produit. Le tout dispose aussi d'un bloc de dissipation complet.

Le circuit de surveillance de la consommation est... amovible

La nouvelle technologie de surveillance de la consommation, permettant d'éviter un dommage éventuel au niveau de la carte est présent sur le modèle de référence, comme sur toutes les GTX 500. Mais NVIDIA précise qu'il laisse à la discrétion de ses partenaires la possibilité de l'intégrer ou non, un point qui devrait être sacrifié sur l'autel de la réduction des coûts par plusieurs marques.

Pour rappel, celle-ci permet au caméléon de réduire la fréquence du GPU et de la mémoire lorsqu'il estime que la carte est en danger, sur certaines applications considérées comme potentiellement problématiques telles que Furmark. Un principe de liste noire qui n'est pas vraiment plaisant et qui ferait mieux de s'inspirer des systèmes de protection des CPU ou même de fonctionnalités comme les Turbo Boost d'Intel / Turbo Core d'AMD...

Lors de nos premiers tests, nous n'avons pas relevé de cas où cette protection s'enclenchait, il faudra voir ce qu'il en est lorsque l'overclocking sera de la partie.

Du côté des performances, le tout est annoncé comme bien plus efficace que la GTX 460 en terme de performances / watts, ce que nous vérifierons en détail sous peu. La carte se révèle un peu plus performante que la Radeon HD 6870 (qui voit ainsi son tarif baisser à moins de 200 €) et se trouve donc au niveau de la Radeon HD 6950.

Annoncée à 229 €, que le match avec la HD 6950 1 Go... commence !

HIS Radeon HD 6950NVIDIA a hésité ces derniers jours au niveau du tarif de son produit, qui pouvait être annoncé entre 229 € et 259 €... mais l'arrivée des HD 6950 dotée de 1 Go de GDDR5 seulement ont finalement motivé le caméléon pour la mise en place d'une tarification agressive. 

Le match avec les cartes d'AMD s'avère donc serré et il faudra voir ce qu'il en sera une fois que tout ce petit monde sera disponible sur le marché, et que les fameux Catalyst 11.1, annoncés pour demain et qui devraient apporter de nombreuses nouveautés, seront publiés.
Publiée le 25/01/2011 à 15:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;