S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Avec CBlog, le ministère de la Culture marie blog et webmarketing

Et divorce en façade d'Hadopi...

Quand on évoque Ministère de la Culture et numérique, le réflexe pavlovien tend le doigt directement sur Hadopi 1 et 2, où tintent répression, inadaptation voire archaïsme. La Rue de Valois tente aujourd’hui de refaire son image : elle ouvre le blog cblog.culture.fr. qui sera « bientôt en ligne », et tente de marier Culture et numérique.

A ce jour, seule une vidéo de présentation tente d’alimenter le buzz, ou du moins de présenter les grandes lignes du blog. Au fil de la vidéo, on découvre des mots clés comme « création numérique », « valorisation », « réutilisation », « web 2.0 », « économie numérique », « open data », « actifs immatériels », « mobilité »… Et des petites phrases affirmatives du type « nos réseaux sociaux sont à l’image du Piazza sur le web : un lieu de convivialité qui attire les publics ».

ministère de la culture cblog blog numérique 

Pas d'Hadopi, pour l'instant

Les mots comme « Hadopi », « répression », « avertissement », « contrôle de l’utilisateur », « surveillance des usages », « réponse graduée », « suspension d’accès »,   ou « filtrage » sont (pour l’instant ?) oubliés sur le site, mais non des lois et décrets portés par le ministère de la Culture.

Cblog veut pourtant « décrypter », « donner des repères » « valoriser »… Avec des questions existentielles comme « l’usage de Twitter est-il différent de celui de Facebook ? »

On peut déjà lire quelques remarques « d’internautes » dans la vidéo comme celui qui a « hâte de voir le nouveau site internet ! », site qui n’est pas ouvert et sur lequel on ne peut rien poster.

ministère de la culture cblog blog numérique

Cblog est en réalité une coquille vide : une image de fond (img/bg-social-xlight.jpg) et une vidéo.

Arrêté au journal officiel sur la manipulation de données

La quasi ouverture de ce site est corroborée par un arrêté au Journal officiel pour autoriser le traitement automatisé de données à caractère personnel « pour la gestion d'un bloc-notes dénommé « C/blog - blog culture et numérique » » ("bloc-notes" est le nom francisé du blog…). Texte nécessaire puisque le site manipulera des adresses de messagerie, des noms et prénoms d’internautes (lettre d'information, contenus contributifs).

Outil de webmarketing

Mais les prémisses de Cblog sont à rechercher dans un appel d’offres lancé le 7 juillet 2010. L’appel visait la « conception, réalisation et initialisation éditoriale d'un dispositif de Web social » où le ministère annonçait un dispositif comprenant :
  1. la création d'un blog " contenus " Culture et Numérique
  2. la création d'un dispositif de présence sur les réseaux sociaux
  3. la conception, la gestion et l'animation d'un événement.
Selon les documents de cet appel d'offres, « en créant un dispositif de « Web social », le département des programmes numériques s'engage dans un programme de visibilité des contenus culturels, éditoriaux du ministère de la culture et de la communication en intensifiant et en réaffirmant sa présence sur Internet notamment via les réseaux sociaux ».

Un marché signé pour une durée de 12 mois et dont les termes faisaient référence à un « Transfert progressif de compétence et formation des contributeurs internes », le tout étant désigné sous l'appellation d'« outil de webmarketing. »
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 04/01/2011 à 09:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;