PCi Labs : Intel Core i5 2400s, un modèle basse consommation

Vraiment plus économe ? 36
C'est finalement aujourd'hui qu'Intel a décidé de lancer sa nouvelle génération de processeur Sandy Bridge. Nous avons d'ailleurs publié deux dossiers à ce sujet : un premier sur les changements d'architecture et un second sur les performances de la nouvelle partie graphique intégrée. Notez que d'autres devraient arriver sous peu.

Intel Core i5 Sandy Bridge LGA 1155

Comme nous l'avons vu, plusieurs gammes existent au sein de la nouvelle offre d'Intel :
  • Les séries « K » : avec GPU HD 3000, pensés pour l'overclocking
  • Les versions « S » : TDP de 65 watts
  • Les versions « T » : TDP de 35 ou 45 watts
Pour ces deux dernières, le principe est simple : pour limiter le TDP on joue avec la fréquence qui est donc revue à la baisse, mais aussi avec le Turbo dont le comportement diffère des versions standard.

Série « S » : le TDP est en baisse... mais les fréquences aussi

En effet, le 2400 « de base » fonctionne à 3.2 GHz avec les quatre coeurs d'actifs, contre seulement 2.6 GHz pour le 2400s. Avec un seul coeur par contre, le 2400  monte jusqu'à 3.4GHz alors que la version « S » doit se contenter de 3.3 GHz.

Intel Sandy Bridge Core i5 2400s

On se retrouvera donc avec des performances qui seront bien différentes selon les situations. Un Core i5 2300 et ses 2.9 GHz de fréquence de base pourront ainsi passer devant un 2400s. Attention donc à la numérotation.

Pour les relevés de tension... il faudra attendre encore un peu


Les relevés de tensions effectués sur le CPU avec notre H67MA-UD2H ne montrent pas de différence significative entre le 2400s et le 2500k. En effet, dans le premier cas nous sommes à 1.06 volt que ce soit au repos ou en charge alors que dans le second nous sommes respectivement à 1.06 et 1.07 volt.

Il semblerait donc que le relevé au niveau de notre carte mère pose problème, nous tenterons de nouveaux essais d'ici la publication de notre dossier sur ce processeur.

Intel Core i5 2400s Intel Core i5 2500k
Le Core i5 2400s à gauche et le 2500k à droite

Du côté de la consommation nous n'avons pas relevé de différence entre le Core i5 2400s et le 2500k lorsqu'ils sont au repos : dans les deux cas nous étions à 34 watts, alors que la fréquence est de 1.6 GHz (16 étant le coefficient minimum sur les Sandy Bridge pour PC de bureau).

La situation change une fois que les processeurs sont en charge. Le 2400s passe à 55, 65 et enfin 73 watts avec respectivement 1, 2 et 4 coeurs d'activés contre 56, 69 et 91 watts pour le 2500k.

Comme l'on pouvait s'y attendre, la baisse de la fréquence lors de l'utilisation des quatre coeurs joue donc ici le rôle de limiteur de consommation.

Basse conso rime-t-il avec bon rendement énergétique ?

Nous allons maintenant regarder du côté des performances énergétiques afin de voir si l'utilisation d'un tel modèle s'avère réellement payante. Pour cela, nous avons utilisé un petit outil maison qui lance trois fois de suite l'x264 HD Benchmark alors que nous relevons l'énergie consommée à la prise, en Wh.

Nous calculons ensuite un indice en divisant le nombre de fps moyen relevés lors des deux passes par le nombre de watts heure consommés. Plus il est élevé et plus le système dispose d'un bon rendement.

Intel Sandy Bridge Core i5 2400s

Le résultat est sans appel : 2.5 fps/Wh pour le 2400s et 3.27 fps/Wh pour le 2500k. En fait il aura fallu quasiment autant de Wh à nos deux CPU pour arriver à finir les trois passes, mais le 2400s aura pris beaucoup plus de temps (16 minutes et 57 secondes contre 13 minutes et 15 secondes pour le 2500k). Dans tous les cas les deux nouveaux sont largement meilleurs que le Core i5 661 de la génération précédente.

Au final, disposer d'un CPU « basse consommation » du fondeur ne signifie donc pas que le processeur aura un meilleur rendement, mais simplement que sa consommation sera limitée via la gestion de la fréquence, tout comme son dégagement thermique.

Dans la pratique, ces modèles seront souvent plus lents que la version 95 watts, mais ils seront plus adaptés à des machines où l'espace est restreint tels que les PC de salon. Cela devrait d'ailleurs être d'autant plus vrai pour les versions « T » limitées à 35 ou 45 watts, que nous espérons pouvoir tester prochainement.
Publiée le 04/01/2011 à 07:07
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité