Test PCi : l'IGP de Sandy Bridge et Quick Sync Video

Du FPS à fond les ballons ! 32
Après nous être attardés sur l'architecture de Sandy Bridge, nous venons de publier un second dossier dans lequel nous nous INtéressons plus particulièrement à sa partie graphique intégrée, ainsi qu'à la technologie QSV.

Celle-ci promet des encodages bien plus rapides grâce à une unité dédiée, de quoi rendre fous les amateurs de compression vidéo en tous genres ?

Sandy Bridge - IGP

« Décidément, la folie de fin 2010 semble décidé à se propager au début de cette année 2011 qui s'annonce tout aussi animé et semble être un moment propice pour les grosses annonces. Ainsi, après Free qui lancé sa « Révolution » avec la Freebox V6, et c'est maintenant au tour d'Intel de présenter sa nouvelle génération de processeur Sandy Bridge que nous avons analysé en détail dans ce précédent dossier.

Depuis maintenant plusieurs années le fondeur à l'habitude de fonctionner en deux étapes pour l'évolution de ses processeurs. Cela passe par les « Ticks » et les « Tocks ». Le premier cas correspond à un nouveau procédé de fabrication (généralement une baisse de la finesse de gravure) tandis que dans le second cas il s'agit de retravailler en profondeur l'architecture du CPU. Avec Sandy Brdige nous sommes en plein dans un « Tock » : la finesse de gravure reste la même, 32 nm, mais l'architecture a entièrement été revue. »
Sandy Bridge
Publiée le 04/01/2011 à 06:06
Publicité