Téléphonie mobile : les premiers chargeurs universels en 2011

Accord contre le désaccord 99
Le CEN-CENELEC et ETSI, organismes européens de normalisations, ont présenté en cette fin d’année les normes harmonisées qui permettront la conception d’un chargeur universel. Ces normes sont celles « nécessaires à la fabrication de téléphones portables informatisés compatibles avec un nouveau chargeur universel ». Préalablement à cette normalisation, 14 grands fabricants de téléphones connectables à un ordinateur s’étaient accordés pour uniformiser ces chargeurs par le biais du connecteur Micro-USB.

Tout n’est cependant pas joué, puisque selon Antonio Tajani, commissaire à l’industrie et à l’entrepreneuriat, « l’industrie doit maintenant concrétiser son engagement à vendre des téléphones portables compatibles avec ce nouveau chargeur ». L’accord de juin 2009, a été signé par Apple, Emblaze Mobile, Huawei Technologies, LGE, Motorola Mobility, NEC, Nokia, Qualcomm, Research In Motion (RIM), Samsung, Sony Ericsson, TCT Mobile (ALCATEL), Texas Instruments et Atmel.

Les gains devraient être multiples, explique la Commission : « Le chargeur universel facilitera la vie des consommateurs, contribuera à réduire les déchets et profitera aux entreprises. Tout le monde y trouvera son compte».

« Les normes permettent d’assurer l’interopérabilité, à savoir la compatibilité du chargeur universel avec des téléphones portables informatisés de marques différentes. Elles tiennent aussi compte des risques pour la sécurité et des émissions électromagnétiques et garantissent que les chargeurs universels sont suffisamment protégés contre les interférences extérieures. » Les premiers chargeurs universels conformes à ces normes devraient arriver sur le marché européen au cours des premiers mois de l’année 2011.
Publiée le 31/12/2010 à 11:15
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité