Foxconn, futur n°1 mondial des LCD de petite/moyenne taille ?

Et quand ils produiront pour eux-mêmes, ça va moins rigoler 39
FoxconnNous ne cessons de le répéter, la société taiwanaise Hon Hai Precision Industry, représentée publiquement par Foxconn, est aujourd’hui un titan de la production et de la sous-traitance informatique et électronique. Et sa prochaine acquisition devrait asseoir un peu plus son avance sur ses concurrents, puisqu’elle est en négociation avec Hitachi afin de croquer sa filiale d'écrans LCD a révélé le journal japonais Nikkei. Une information confirmée par Hiroaki Nakanishi, le président d'Hitachi.

L’acquisition de la filiale Hitachi Displays pourrait se faire via une participation majoritaire à hauteur de 1,2 milliard de dollars (environ 900 millions d'euros). Si un accord venait à être signé, Foxconn deviendrait alors le numéro un mondial des écrans LCD de petite et moyenne taille devant Sharp, les LCD de grande taille étant dominés par Samsung.

Pour rappel, Foxconn compte désormais plus d’un million d’employés à travers le monde, principalement en Chine, mais aussi en République Tchèque, en Hongrie, au Mexique, au Brésil, en Inde, et au Vietnam. Et elle devrait encore recruter massivement ces prochaines années. Selon Chinanews.com.cn, rapporté par DigiTimes, 140 000 personnes devraient être recrutées l’an prochain rien qu’au nord de la Chine, près de Zhengzhou.

Résultat, Foxconn reste à des années lumières de ses concurrents en termes d’effectifs, puisque ses principaux poursuivants sont Flextronics (200 000 employés), Jabil Circuit (60 000) et Celestica (40 000). Et même dans le secteur informatique et électronique, il n’y a plus de comparaison possible, IBM n’affichant « que » 400 000 salariés, contre 380 000 pour Panasonic, 360 000 pour Hitachi et 300 000 pour Hewlett Packard.

Au final, Foxconn, qui a pour client (pas forcément exclusifs) Apple, Sony, HP, Dell, ASUS, Intel, Microsoft, Amazon, Cisco, Nokia, Motorola, Nintendo, Orange, etc. pourrait bien assurer au final la moitié de la sous-traitance du secteur high-tech.
Publiée le 28/12/2010 à 16:52
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité